• Nantes-Métropole
  • loire atlantique
  • Pays-de-la-Loire-NB
  • CMJN de base
  • CMJN de base
  • logo-veolia-vectorise-gris
  • kerviande-gris
Actualités

16 février 2020 – Le « jour J » pour le Nantes Basket Hermine !

Publié le

Une finale à gagner sous les yeux de tout le basket français. 

« Avoir participé à écrire une belle page de l’histoire de notre club restera pour toujours un grand honneur ! » déclarait un jour un sportif, non pas de renommée internationale, mais tout simplement un athlète fier de son club et du maillot porté.  Dimanche après-midi, les joueurs nantais auront la possibilité de reprendre cette citation, s’ils parviennent à s’adjuger ce trophée de Leaders Cup qu’ils ont tant convoité depuis le mois de septembre.

Photo : Grégory Leroy

Un match sec de quarante minutes ou plus… un adversaire, Antibes, qui a déjà inscrit son nom au palmarès (2015) de la compétition, une Disney Events Arena en fusion devant les caméras de télévision et un enjeu à double entrée pour les garçons de Jean-Baptiste Lecrosnier ! Un succès au terme de cette finale permettrait d’afficher un premier trophée officiel et de renom dans la vitrine du club, présidé depuis cette saison par Thierry Brochard, et de se mettre dans la poche un passeport pour les playoffs d’accession trois mois avant la fin du championnat. Le challenge est excitant et tout sportif ambitieux rêve d’inscrire ce type d’événements dans son cursus. Si les joueurs nantais veulent goûter et profiter pleinement de l’aura associée à cette belle aventure, c’est dimanche qu’il faudra répondre présent au rendez-vous.

L’envie, c’est certain, les partenaires de notre capitaine Garry Chathuant l’ont depuis les matchs de poule liés à cette compétition et ils n’ont cessé de la faire vivre au fil des différentes étapes menant jusqu’à Paris.

Abdel Sylla le clamait haut et fort en conférence de presse mardi soir :

« Dimanche, on a une finale, non pas à jouer mais à gagner ! Nous avons tout fait pour y arriver et nous sommes allés la chercher avec du travail ! Nous sommes à un match d’un premier trophée, c’est important pour l’histoire du club. On va se battre pendant quarante minutes ! »

Quels seront les ingrédients à mettre dans la marmite pour s’abreuver de la potion magique pouvant mener l’équipe vers ce « graal » si convoité ? Bien évidemment ceux liés au domaine sportif que sont la rigueur, l’agressivité, la constance, l’envie (mais on l’a dit elle sera là), de la stabilité émotionnelle, du calme et de la sérénité, de l’abnégation, de la solidarité… La liste des courses est longue mais il ne devra rien manquer pour que la dégustation et surtout la digestion soient les meilleures possibles…

Voilà pour les incontournables liés au basket, mais il faudra y ajouter autre chose… Dans une période moins euphorisante que ces premiers mois de compétition, il faudra penser à mettre de surcroît, de la fierté, voir même de l’orgueil… Sortis du même champ lexical, ces deux mots si proches l’un de l’autre peuvent s’entendre selon le contexte où ils sont utilisés. Qui n’a jamais entendu ou utilisé ces expressions : « Un peu de fierté bon sang… » ou encore « N’avez-vous donc aucun orgueil… » ! Loin d’être de la vanité, il s’agira là d’exprimer un sentiment interne destiné à valoriser une image de soi que souhaitée être positive et que l’on veut conserver sans se situer par rapport aux autres… C’est alors une volonté d’accomplissement, de dépassement de soi, et un refus catégorique de nuire à cette image positive à laquelle on tient !

Alors les garçons, faites nous avec le staff un savant dosage d’orgueil et de fierté et n’ayez pas de freins à le répandre durant quarante minutes sur le brillant parquet de l’Arena et aux yeux de tous les passionnés qui suivront cet événement. Vous le savez et vos supporters le savent également… vous l’avez prouvé, vous possédez les atouts pour aborder cette finale avec une légitime ambition, il suffira juste de poser les bonnes cartes sur le tapis au bon moment et avec détermination.

À vous de jouer Messieurs, à nous de vous supporter puisque des fidèles vous accompagnent chez Mickey et Minnie, d’autres seront devant leur écran, mais tous seront habités du même espoir. Celui de contempler Garry lever bien haut ce bel objet que vous avez tous si envie de ramener dans la Cité des Ducs !

Bon match, prenez du plaisir ! On compte sur vous !

Allez Nantes Basket Hermine ! 

Tcarr

Nantes Basket Hermine