• Nantes-Métropole
  • loire atlantique
  • Pays-de-la-Loire-NB
  • CMJN de base
  • CMJN de base
  • logo-veolia-vectorise-gris
  • kerviande-gris
Actualités

Après 8 journées, Nantes installé dans le « carré VIP » de Pro B !

Publié le

La route est longue, et derrière on ne lâche rien…

Photo : Grégory Leroy

En tête du quatuor, Denain (6V/2D) confirme son bon démarrage et a été intraitable à domicile (87/65) face à un Paris Basket (15e – 2V/6D) qui n’a pu confirmer sa précédente victoire à St-Quentin. Les Parisiens sont encore à la recherche de la bonne carburation, ce malgré la récente arrivée du Nigérian, Ben Uzoh, venu en renfort.

Les promus et ex-leaders alsaciens de Souffelweyersheim (2e – 6V/2D) ont été surpris à la maison (77/94) par Fos-sur-Mer qui semble avoir enfin lancé sa saison (14e – 2V/6D). Après leur succès à domicile devant Vichy-Clermont (76/67), les joueurs de Rémi Giuitta ont confirmé leur retour aux affaires en s’imposant chez le leader…Ben Romdhane (17 points/23 d’évaluation), Souleyman Diabate (19 points / 25 d’évaluation) et Caleb Walker (25 points / 23 d’évaluation) ont été les grands artisans de ce succès.

Nos Nantais (3e – 6V/2D) ont retrouvé avec brio le chemin de la victoire à domicile (91/73) face à des Ébroïciens (13e – 3V/5D) dépassés par le rythme des locaux en seconde période. La seconde attaque du championnat a été contrée par le mur défensif du Nantes Basket Hermine. Une nouvelle fois, le collectif a été décisif, même si la triplette Rougeau – Smith – Sylla a été déterminante (63 points) au scoring.

L’ADA Blois (4e – 6V/2D), tout comme les Alsaciens de « Souffel », ont enregistré leur seconde défaite dans le Nord face à des Lillois (5e – 5V/3D) qui ont parfaitement contrôlé leur match. Un écart monté à +18 en faveur des hommes de Jean-Marc Dupraz, lié notamment à la réussite de son meneur américain Mike Holton (24 points). Côté blésois, Tyren Johnson (21 points, 20 d’évaluation) a bien tenté en ramenant son équipe à 9 points des locaux. Lille a résisté au sursaut et s’impose finalement dans la sérénité devant son public (88/70).

Gries-Oberhoffen (10e – 4V/4D) a facilement équilibré sa balance comptable en surclassant une équipe de Rouen (11e – 4V/4D) dominée des deux côtés du terrain (103/79). L’Israëlien Karam Mashour (28 points, 73.3% aux tirs, 80% à 3 points, 9 rebonds, 3 interceptions, 34 d’évaluation pour 28 minutes) a réalisé le match parfait pour sa deuxième prestation sous les couleurs alsaciennes. Alexandre Ménard, le coach rouennais, déclarait : « On va devoir régler certaines choses entre nous, mais à froid. Je ne peux pas accepter certaines attitudes… ». Avec une évaluation collective de 86 contre 129 à Gries-Oberhoffen, la domination alsacienne a été impressionnante sur cette rencontre.

Avant de se déplacer à Nantes pour ce prometteur match retour de Leaders Cup, Vichy-Clermont (8e – 5V/3D) s’est également imposé à domicile ce week-end (78/75). C’est le Poitiers Basket 86, actuelle « lanterne rouge » de la division (1V/7D), qui après avoir bataillé jusqu’au bout de cette rencontre, a du s’incliner en Auvergne. Malgré la réussite des Poitevins Mendy et Var dans la quatrième période, Pendarvis, Efevberha et Denave (pas inconnus du NBH…) ont su offrir ce succès à leur public.

L’UJAP Quimper de Laurent Foirest (7e – 5V/3D) poursuit sa collecte de bons résultats à domicile en s’imposant face à Antibes (16e – 2V-6D) dans sa salle fétiche Michel Gloaguen. Une bonne entame de match permet aux Bretons de virer en tête après 10 minutes de jeu (22/8) et (38/25 à la pause). Les joueurs de Nikola Antic réagissent au retour des vestiaires et viennent défier les Finistériens dans les dernières minutes (64/62 – 38e). Djimrabaye, Pontens et Jackson permettent aux supporters ujapistes de célébrer ce quatrième succès en quatre matchs à domicile (71/66). Les « Sharks » sont toujours en quête d’une série positive pour se repositionner dans le tableau.

Belle performance des Savoyards d’Aix-Maurienne (12e – 4V/4D) qui sont allés chercher une probante victoire (69/76)  dans la salle du SLUC Nancy (9e – 4V/4D) de Christian Monschau. En manque d’inspiration dans la quatrième période (9/19), les Nancéiens n’ont pas réussi à contrôler les assauts offensifs de Ronald March (24 points) et de l’inusable David Ramseyer (23 points). Christian Monschau regrettait à l’issue de la rencontre : « Nous peinons sur l’aspect de l’énergie… Lors de notre relâchement, notre adversaire a pris confiance et est revenu dans le match… Il y a eu trop de mauvais choix de notre part ! » Pour sa part, Emmanuel Schmitt confiait : « L’équipe est restée concentrée jusqu’à la fin… La victoire à Nantes a soudé le groupe et nous savions que l’on pouvait surprendre Nancy en suivant notre plan de jeu. Nous réalisons un très bon début de match et une excellente conclusion. »

En journée avancée le 26 novembre dernier, St-Chamond (6e – 5V/3D) est revenu victorieux (91/99) de son déplacement à St-Quentin (17e – 2V/6D). Quatrième succès à la suite pour les joueurs d’Alain Thinet bien repositionnés dans ce classement très serré. Avec six joueurs à plus de 10 d’évaluation individuelle et les mêmes affichant un « scoring » à plus de dix points, le succès ne pouvait échapper aux visiteurs. Belle « remontada » au classement des partenaires de Jure Skific, élu MVP de la rencontre (19 points, 88.9% aux tirs, 2/2 à 3 points, 5 rebonds et 23 d’évaluation).

Ce championnat est bel et bien lancé après presque un quart des rencontres (8/34) déjà jouées… Les équipes jusqu’à la 12e place restent toutes à portée de fusil les unes des autres et les moindres faux-pas portent vite à conséquence. Ensuite, bien évidemment, rien de rédhibitoire, loin de là ! À l’aide d’une série de deux ou trois résultats favorables, Fos/Mer (série en cours…), Paris et Antibes, des pointures annoncées pour la course à la montée, peuvent très vite réintégrer le bon wagon. Poitiers qui ne compte à ce jour qu’une victoire en saison régulière, est selon les mots de son coach Rudy Nelhomme : « À la recherche d’un déclic… On essaie de trouver des solutions, de travailler avec les joueurs, d’amener des choses positives, de changer ce qui ne va pas. Il est certain que notre position actuelle et notre bilan sont préoccupants. »

Tcar

NB : les déclarations des joueurs ou entraîneurs sont issues des sites web des clubs de Pro B ou du site BeBasket.

Nantes Basket Hermine