• Nantes-Métropole
  • loire atlantique
  • Pays-de-la-Loire-NB
  • CMJN de base
  • CMJN de base
  • logo-veolia-vectorise-gris
  • kerviande-gris
Actualités

J11 – Nantes pas dans le ton à St-Chamond (73/55)

Publié le

Une défaite logique qui ne remet rien en cause !

Une entame de match qui pouvait laisser entrevoir un légitime espoir de tenir tête aux locaux mais un cruel manque d’adresse et de qualité de jeu offensif n’ont jamais permis aux Nantais de semer le doute dans les rangs des solides « couramiauds ».

Le match

C’est à Terry Smith que revient l’honneur d’ouvrir le score de cette 11e journée, mais Mathieu Guichard à 3 points se charge de répliquer illico presto… Le NBH défend bien et offensivement trouve Maodo Nguirane et Guillou à l’intérieur (3/8 – 5e). Smith puis Rougeau par deux fois valorisent la maitrise nantaise et obligent Alain Thinet à demander son premier temps-mort (7/14 – 8e). À ce moment du match, les Ligériens déroulent leur basket collectif et, grâce à leur défense et au rebond défensif, développent un jeu rapide efficace. Ce sont pourtant les locaux qui finissent fort ces premières dix minutes en infligeant un 0/6 par Paumier, Bouteille, Rinna et Legat (13/14 – 10e).

La salle Boulloche commence à frémir dès la reprise puisque les « couramiauds » poursuivent leur domination par Bernaoui, Bouteille et un dunk de Carter (20/15 – 14e). Nantes n’a alors inscrit qu’un petit lancer-franc par Desseignet en quatre minutes… Le temps-mort demandé par Jean-Baptiste Lecrosnier ne permet pas de stopper la machine locale, qui fait tomber la grêle dans la raquette nantaise ! Bouteille, Bernaoui et Skific inscrivent trois primés consécutifs pour creuser un premier écart inquiétant (26/18 – 15e). Nouveau temps-mort de JB Lecrosnier qui n’empêchera pas les pistoleros Skific et Guichard d’assommer des Nantais sans solutions et surtout sans réussite (0/11 a 3 points) et qui ne peuvent que voir l’écart grandir (33/18 – 17e) et (36/20 – 18e). Heureusement, un sursaut avant la pause par Negrobar, Rougeau et Smith permet de rejoindre les vestiaires en étant toujours en vie (40/26 – 20e).

Malheureusement, Skific et Guichard ne semblent pas rassasiés et remettent leurs partenaires dans les meilleures dispositions (44/30 – 23e). C’est le moment où El Mabrouk inscrit le premier primé pour le NBH (1/14 à 3 points) et avec les réussites de Smith et Rougeau et une efficace agressivité défensive, les choses vont beaucoup mieux pour les Nantais (47/37 – 26e) ! Alain Thinet connaît les aptitudes nantaises à renverser une situation difficile, notamment à l’extérieur, et demande de suite un temps-mort. Smith derrière l’arc et Chathuant ne lâchent rien et Nantes recolle au score avec les atouts qu’on lui connaît (47/42 – 28e)… Une faute antisportive sifflée contre la défense nantaise, un 4/4 aux lancers-francs de Paumier et Carter majorés d’un trois points en fin de période de Legat, rassurent quelque peu les supporters locaux à dix minutes de la fin (54/42 – 30e). Le NBH est-il encore en mesure d’inverser la vapeur dans cette ultime période ?

Hélas, c’est peut-être une partie de réponse qui tombe après ce 6/0 orchestré par Bouteille (3 points) et Legat (2+1) qui cueille les Nantais dès la reprise (60/42 – 32e). Toujours en quête d’efficacité à longue distance (3/22 – 35e), et ce malgré une réussite d’El Mabrouk et deux lancers de Negrobar (60/47 – 35e), les Ligériens poursuivent la lutte. Intraitables, ce sont Kouguere et Guichard, toujours à trois points, qui vont détruire les derniers espoirs de Nantes (68/51 – 38e)St-Chamond gère sa fin de match à sa main, permettant aux deux jeunes français Niels Pharose (20 ans) en passeur, et Arthur Noba (21 ans) à la conclusion, de valider le septième succès de suite de leur équipe.

Il a sans doute manqué un peu trop de choses aux Nantais pour inquiéter cette respectable équipe de St-Chamond qui confirme avec la manière sa montée en puissance dans la hiérarchie de la division. Dès lundi soir, il faudra retrouver le rythme, la sérénité et l’efficacité pour le « Match de Noël » à La Trocardière avec la réception du Poitiers Basket 86.

Allez Nantes Basket Hermine !

Tcarr

La marque

Sylla (4), El Mabrouk (6), Rougeau (10), Negrobar (13), Nguirane (6), Smith (11), Chathuant (2), Guillou (2), Desseignet (1), Gauthier

Les réactions d’après-match

Jean-Baptiste Lecrosnier : « Il est clair que ce soir, nous avons eu un match difficile, mais nous étions prévenus… Nous sommes plutôt bien rentrés dans la partie, mais avec des rebonds offensifs et un ou deux paniers faciles, ils restent au contact en fin de premier quart-temps. Ensuite, nous subissons leur agressivité, qui est sans doute en partie responsable de notre manque d’adresse. Ce soir, nous n’avons pas été assez bons… Nous n’avons pas réussi à installer notre jeu notamment concernant la circulation du ballon, on a manqué de consistance. Nous avons failli collectivement et offensivement par rapport à nos objectifs. St-Chamond est une grosse équipe de Pro B, et elle le confirme encore ce soir. Comme après une victoire, nous allons vite nous remettre au travail, revoir ce match en vidéo, pour être prêt lundi soir à recevoir Poitiers. Peu importe l’adversaire, il ne faut s’occuper que de nous, de notre basket et de nos plans de jeu. »

Prochain match à domicile

NBH – Poitiers (23.12) : Achetez vos places

Nantes Basket Hermine