• Nantes-Métropole
  • loire atlantique
  • Pays-de-la-Loire-NB
  • CMJN de base
  • CMJN de base
  • logo-veolia-vectorise-gris
  • kerviande-gris
Actualités

J17 – Quel match ! Victoire du NBH au bout du suspense (89/93) !

Publié le

Confiance et sérénité retrouvée en Auvergne !

Superbe réaction nantaise qui s’impose dans un match avec beaucoup d’engagement entre les deux équipes. Le NBH met fin à une série de trois défaites et retrouve les arguments et les armes qui ont fait sa force sur cette première partie de saison, notamment sur la force de son collectif !

Le match

C’est après 24 secondes d’applaudissements en hommage au grand Kobe Bryant que le coup d’envoi de cette dernière journée des matchs allers est donné. Côté nantais, Smith, N’Guirane, Desseignet, Rougeau et le capitaine Garry Chathuant ont été désignés par le staff pour entamer cette rencontre. C’est Kévin Mondésir pour les locaux qui se met de suite en évidence mais Rougeau et un dunk de Chathuant lancent les nantais dans la partie (4/5 – 3e). Thibault Desseignet a les jambes en feu et inscrit six points consécutifs, en étant relayé par Rougeau et Chathuant. Le NBH semble vouloir mettre la main sur ce match et ce malgré un primé de Suka-Umu (7/15 – 7e). Les entrées en jeu de Bronchard, Denave et Koné boostent les locaux qui passent de suite un 1/11 à des Nantais stoppés dans leur élan. Ce sont les Auvergnats qui basculent en tête après dix minutes de jeu (21/17) après un nouveau tir primé de Suka-Umu au buzzer.

Denave relance la machine locale à 3 points mais Rougeau réplique en inscrivant le premier tir à trois points nantais (24/20 – 13e). Bengaber et Mourtala enfoncent le clou signant le 24/6 encaissé par le NBH qui concède alors neuf points de retard (31/22 – 14e). La suite de cette période verra les deux équipes se rendre coup pour coup avec, côté nantais, de bons passages de Nguirane, Negrobar et El Mabrouk en fin de période. Vichy-Clermont maintient cependant un crédit grâce à l’adresse aux lancers-francs de Rozenfeld et Mondésir et un nouveau missile longue distance de Denave (47/39 – 20e).

On connait l’enjeu de ce match pour le NBH qui doit absolument mettre un terme à cette série de trois défaites et les premières minutes de cette seconde période seront peut-être déterminantes. Garry Chathuant l’a bien compris et, en capitaine modèle, met tout son métier, son expérience et sa volonté au service de l’équipe. Toute l’équipe se met au diapason du boss, et ce des deux côtés du terrain et, avec une adresse à trois points retrouvée (4 en quatre minutes), Nantes revient dans le sillage des Vichyssois (53/52 – 25e). Le plus dur reste à faire : passer devant au tableau d’affichage ! Mais les joueurs de Vizade ne l’entendent pas ainsi et Bengaber et Denave sonnent la révolte (65/58 – 29e) que contestera le grand Maodo Nguirane (7 points en 2’30),pourtant blessé au visage (arcade). Nantes fait les bons efforts et reste au contact en fin de troisième période (66/63 – 30e) notamment grâce à un bien meilleur contrôle d’un rebond interdisant les secondes chances adverses.

Cette dernière période promet d’être digne d’un gros match de Pro B avec tout ce que cela engendre… Pour Nantes, on l’évoquait un peu plus tôt, le plus dur était sans doute de réussir à repasser devant, mais ce fût chose faite avec la réussite au tir de René Rougeau (70/71 – 35e). La belle machine nantaise haussait le rythme et retrouvait la spontanéité et la confiance qui semblait faire défaut lors des deux dernières rencontres de championnat (73/82 – 38e). Le match ne peut plus échapper aux joueurs de Jean-Baptiste Lecrosnier… pense-t-on avant que Bronchard, Suka-Umu et Rozenfeld ne viennent remettre en cause les ambitions nantaises (82/82 à 1’30). Avec sérénité et sang-froid, Nguirane, Smith, Chathuant et El Mabrouk n’auront pas la main tremblante pour convertir les lancers-francs consécutifs aux fautes de la dernière chance commises par les locaux et verrouiller un beau succès (89/93 – 40e).

Avec une évaluation collective de 114 à 92, le Nantes Basket Hermine a mis tous les bons ingrédients nécessaires pour prendre un match qui valait cher pour la suite de l’aventure, dans une salle où il n’est jamais facile de s’imposer. Belle réaction qu’il faudra valider dès mardi soir en recevant Fos/Mer (16e – 6V/11D), battu ce soir à domicile par Antibes (59/74).

Allez Nantes Basket Hermine !

Tcarr

La marque

Sylla (1), El Mabrouk (11), Rougeau (16), Negrobar (3), Nguirane (19), Smith (9), Chathuant (26), Guillou, Desseignet (8), Gauthier

Les réactions d’après-match

Jean-Baptiste Lecrosnier : « Je suis bien évidemment très heureux et satisfait d’avoir pris ce match face à une solide équipe de Vichy-Clermont ! Ce soir, cela a été très difficile, un match serré, rude et nous ramenons un blessé. Nous avons su garder la tête froide dans les moments chauds… c’est important. Ce match, nous ne l’avons pas volé et le gros investissement collectif a été récompensé. Nous avons pu retrouver le rythme sur lequel nous devons jouer pour être efficaces et poser des soucis à nos adversaires. Intensité et agressivité offensive étaient au rendez-vous, sur ce type de rencontre c’est incontournable. Notre contrôle du rebond a été bien meilleur en seconde période, ce qui nous a offert la possibilité de placer du jeu rapide ! »

Thibault Desseignet : « Je suis et nous sommes tous super heureux de cette belle victoire acquise dans une salle où il est difficile de venir prendre des points. Cela va nous faire beaucoup de bien et nous relancer. Nous avons eu les nerfs solides et avons été constants et rigoureux sur les consignes tout en retrouvant nos valeurs collectives en s’appuyant sur nos points forts. »

Garry Chathuant : « Je m’étais dit qu’on ne pouvait pas repartir de Vichy sans la victoire… Seulement, il fallait aller la chercher avec toutes nos armes. Nous devions absolument retrouver le goût de la victoire pour la suite de la compétition. Je suis très fier des gars qui ont suivi les consignes et tous répondu présent dans les efforts à fournir dans ce type de match. On a bien défendu et fait des bons « stops » et surtout mieux verrouillé le rebond en seconde période. Le jeu de transition a été efficace, et nous a mis dans le bon tempo qui nous convient. Au fil du match, j’ai parlé aux gars et je voyais sur les visages, une grosse envie… la rage de vaincre ! À nous de confirmer mardi à la maison ! »

Maodo Nguirane : « C’est une victoire importante pour nous. C’était un match difficile, mais nous avons bien lutté… Je suis heureux pour l’équipe. Ma tête va bien (rires…) ! Je serai là mardi pour jouer ce match encore important. »

Prochain match à domicile
NBH – Fos-sur-Mer (04.02) : Achetez vos places

Nantes Basket Hermine