• Nantes-Métropole
  • loire atlantique
  • Pays-de-la-Loire-NB
  • CMJN de base
  • CMJN de base
  • logo-veolia-vectorise-gris
  • kerviande-gris
Actualités

J23 – Des Nantais absents dans les dix premières minutes ! (69/52)

Publié le

Il a manqué trop d’éléments pour exister face à Denain…

Les journées de championnat se suivent (de très près) mais, malheureusement, ne se ressemblent pas toujours ! Les joueurs du Nantes Basket Hermine avaient laissé trop de choses dans le vestiaire pour démarrer ce match… Même si la réaction positive du second quart-temps est bien réelle, ce soir, notre équipe n’était pas au rendez-vous de cette 23e journée.

Le match

Un premier quart-temps cauchemardesque pour les Nantais qui ne parviennent pas à rentrer dans ce match. Une défense manquant d’agressivité et une attaque totalement stérile puisque le premier panier du NBH sera un tir primé de Terry Smith à 1’05 de la fin de cette première période fantôme pour les Ligériens. Seuls Rougeau, Sylla et Chathuant en réussissant des 1/2 aux lancers avaient pu faire tourner le compteur. Côté Denain, la défense est conforme aux habitudes et offensivement, la machine semble bien au point (11/2 – 5e), (15/3 – 7e) allant même jusqu’à un écart de vingt points (23/3 – 9e). Une entame inquiétante pour le Nantes Basket Hermine, malmené durant ce premier quart temps (23/6 – 10e). Le coach nantais avait certainement quelques mots à dire à ses troupes avant de retourner au combat, car c’est bien un combat qu’il allait falloir livrer pour revenir dans cette partie.

La réaction allait vite venir pour les Ligériens qui sortaient de leur torpeur grâce à primé de Smith et un  « show time » de Maodo Nguirane qui inscrivait 10 points en deux minutes (26/19 – 14e). Wright reprenait les choses en main et stoppait l’hémorragie du côté des locaux (30/23 – 17e). René Rougeau, en inscrivant son premier panier, réduisait pourtant l’écart (32/27 – 20e) mais Edzata inscrivait un trois points juste avant la pause (35/27 – 20e) permettant à Denain de conserver huit points d’avance. Nantes avait sorti la tête de l’eau et remportait ce second quart temps (12/21), laissant espérer une seconde période enflammée…

C’est El Mabrouk par un « drive » qui relançait les débats (35/29 – 21e) mais ce fut tout côté nantais sur le plan offensif durant les cinq premières minutes. De Lattibaudière et Ndow repassent la barre des dix points d’écart (40/29 – 25e) obligeant Jean-Baptiste Lecrosnier à utiliser un temps mort. En vain, car malgré Nguirane, Wright, De Latibaudière et Niasse profitaient d’erreurs nantaises pour passer un 12/4 à leurs adversaires (54/33 – 30e). Les Nantais auront-ils les ressources pour une seconde « remontada » lors des dix dernières minutes ?

Malheureusement, la réponse est négative, même si le NBH remportera ce dernier acte (19/15). Ce sont les locaux qui vont tranquillement, à leur main mais en maintenant une défense sérieuse, gérer leur basket vers le chemin de la victoire. Grâce notamment à De Lattibaudière (21 points, 12 rebonds, 28 d’évaluation), l’écart se situera autour des vingt points de retard (60/38 – 35e), (66/41 – 37e), (69/52 – 40e) tout au long de cette quatrième période. À noter la bonne rentrée d’Harvey Gauthier qui confirme la confiance accordée par son coach.

Attention à ne pas reproduire une telle entame de match vendredi face à Lille, dans une salle qui sonnera creux au moment de l’entre-deux de début de match. Orgueil et fierté devront être au rendez-vous dès les premières secondes de cette 24e journée !

Allez Nantes Basket Hermine !

Tcarr

La marque

Sylla (3), El Mabrouk (9), Rougeau (3), Nguirane (15), Smith (11), Chathuant (1), Guillou (5), DesseignetGauthier (5), Negrobar

Les réactions d’après-match

Jean-Baptiste Lecrosnier : « Nous ne sommes pas rentrés dans le match… Pas d’agressivité, de volonté, d’intensité ! L’état d’esprit n’y était pas et cela me met en colère ! Mis à part une bonne réaction dans le second quart-temps, nous avons subi du début à la fin. Nous avons été dominés dans les duels, et pas assez présents défensivement, ce n’est pas possible de démarrer un match de cette façon ! Chacun doit être capable de se mettre en condition mentale pour jouer un bon match de basket, ce soir ce n’était pas le cas. Notre maladresse fait aussi partie de tous ces manques… Une nouvelle fois, il va falloir réagir, ce dès vendredi. »

Mourad El Mabrouk : « Malheureusement, il y a des jours avec et des jours sans… Ce soir, nous n’arrivions pas à marquer et au fil des minutes, c’est le moral qui en a subi les conséquences. Nous avons fait un bel effort au second quart-temps mais en vain… Quand on revient à -5, on rate encore des tirs faciles et ils repassent à +14 et nous mettent la tête sous l’eau. Avec nos pourcentages de tirs de ce soir et un si mauvais début de match, cette défaite est malheureusement logique. Nous devons réagir au plus vite face à Lille, pour ne pas douter de nouveau. A nous de faire les efforts nécessaires pour être concentrés et appliqués dès le coup d’envoi ! »

Nantes Basket Hermine