fbpx
  • Nantes-Métropole
  • loire atlantique
  • Pays-de-la-Loire-NB
  • CMJN de base
  • CMJN de base
  • logo-veolia-vectorise-gris
  • kerviande-gris
Actualités

J3 – L’invincibilité continue ! (81/78)

Publié le

Privés de Maodo Nguirane blessé à la main, les Nantais ont réalisé une solide prestation pour venir à bout du SLUC Nancy sur le score de 81 à 78 signant ainsi leur 3ème victoire en championnat et leur 9ème victoire consécutive depuis le début de la saison ! Après un premier quart-temps où ils ont été malmenés par les Lorrains, les Nantais se sont ensuite bien repris et ont fait preuve d’une belle solidarité pour s’imposer malgré les blessures ayant touché Smith et Sylla.

Le match

Profitant d’une grosse réussite dans ses tirs à 3 points, le SLUC Nancy creusait un vrai écart dans le premier quart-temps (6-17) grâce à l’adresse de Enzo Goudou-Sinha et de Yunio Barrueta. Malgré le temps-mort de Jean-Baptiste Lecrosnier, l’écart montait jusqu’à +13 (6-19) en faveur des hommes de Christian Monschau qui mettaient à profit les pertes de balle nantaises. Un dernier shoot d’Abdel Sylla clôturait les 10 premières minutes sur le score de 8 à 19.

Grâce aux efforts d’Abdel Sylla et de Thibault Desseignet, le Nantes Basket Hermine signait un rapproché dès le début du 2ème quart-temps (17-21). Plus intense défensivement et davantage précautionneux de la balle, le NBH infligeait même ensuite un 9-0 pour repasser devant (28-26) sur une réussite primée du capitaine Garry Chathuant. Mais les Lorrains se reprenaient et pouvaient s’appuyer sur l’adresse de Ron Lewis et l’impact physique de Jordan Aboudou pour basculer en tête à la pause (34-37).

Au retour des vestiaires, les débats s’équilibraient et Nancy continuait à faire la course en tête (44-49). Les Nantais perdaient sur blessure leur meneur Terry Smith obligé de quitter les siens sur une douleur à la cuisse. Mais avec un brillant Thibault Desseignet à la baguette, le NBH réagissait avec un 6-0 pour reprendre l’avantage au tableau d’affichage (50-49). Et sur une dernière réussite de Ludovic Negrobar, les Nantais pouvaient compter sur un pécule de 3 points avant l’ultime période (56-53).

La troupe de JB Lecrosnier poursuivait sur sa lancée au début du dernier quart-temps avec un collectif bien en place (66-62). Mais la fatigue se faisait ressentir et les locaux encaissaient un 6-0 permettant à Nancy de repasser devant (66-68). Rene Rougeau stoppait la série lorraine et Abdel Sylla réussissait 2 shoots importants avant de sortir lui aussi sur blessure. Mais l’homme providentiel pour Nantes se nommait Mourad El Mabrouk : l’arrière tunisien signait 2 shoots primés consécutifs pour donner 6 points d’avance à sa formation (78-72). Malgré les coups du sort, les Nantais se montraient solides et parvenaient à l’emporter sur le score de 81 à 78, la dernière tentative de Mérédis Houmounou ne trouvant pas la cible.

La marque

Smith (9), Sylla (18), El Mabrouk (9), Rougeau (12), Negrobar (7), Chathuant (6), Nguirane (8), Desseignet (2), Gauthier, Gibey, Guillou

Les réactions d’après-match

Jean-Baptiste LECROSNIER (coach de Nantes) : « On a eu du caractère et du cœur. Il suffit de voir comment on a fini le match. Terry n’a pas pu finir le match (petite pointe aux ischios). Maodo s’est coupé le doigt en faisant sa vaisselle. Ludo prend 3 fautes très vite. Ça nous a mis dans une situation pas simple. C’est l’entame de match qui me gêne beaucoup. On n’a pas su assez se passer la balle dans le 1er quart-temps. On se précipite beaucoup, on arrête la balle. C’était le gros problème de ce 1er quart-temps. On s’en sort bien à la fin du 1er quart-temps car l’écart aurait pu être plus important. Ensuite, il y a eu une vraie réaction et on a su recoller pour n’être pas loin d’eux à la pause. En 2ème mi-temps, on a fait preuve d’une belle agressivité et on a une meilleure réussite. On a fait preuve d’une belle solidarité. Cela va être un match intéressant à revoir en vidéo. On n’a pas trop perdu de balles. On a bien contrôlé leur transition offensive et c’était important de pas les mettre en confiance. C’était un gros match contre une très belle équipe. On rejoue encore dans 3 jours et on va avoir une gestion de l’effectif à laquelle on va réfléchir. »

Christian MONSCHAU (coach de Nancy) : « On a bien mis en place ce qu’on voulait dans le 1er quart-temps. Puis après, on a commencé à se dérégler en attaque. Il y a eu un vrai changement de comportement et on a été fautif. Défensivement, on était vraiment pas au même niveau que sur les derniers matchs. On a manqué de concentration sur les rebonds notamment. Après c’est un match qui se joue à une possession. J’ai trouvé l’arbitrage sévère en 2ème mi-temps. Ce sont des choses qui nous ont un peu énervés. Bravo à Nantes qui a installé ce qu’ils voulaient dans le jeu en 2ème mi-temps. Mener tôt n’est pas toujours un cadeau, on le sait bien. Il faut apprendre de ça. On aurait pu creuser davantage l’écart en fin de 1er quart-temps. On ne doit pas subir une décompression si tôt dans le match. Abdel Sylla a fait un bon match, il a mis des tirs difficiles. Ce qui me gêne surtout ce sont les rebonds qui nous échappent après des tirs difficiles de l’adversaire. On a encore beaucoup de choses à voir de notre côté. »

Garry CHATHUANT (ailier de Nantes) : « C’est une grosse victoire ce soir. On a mal commencé le match. On savait que Nancy était une grosse équipe. On n’a pas respecté les consignes du coach en début de match. En 2ème quart-temps, on a su remettre les choses dans l’ordre. Mentalement, il fallait recoller au score car on ne peut pas remonter 20 points tous les week-ends. Les matches à domicile, il faut les prendre en étant durs en défense. Ce soir, on a été très forts en défense et on était prêts. Mais il ne faudrait pas débuter les prochains matches comme ce soir. Maodo s’est blessé à la main ce matin et tout le monde doit être prêt car on sait qu’il y aura des blessures durant la saison. Ce soir, on continue notre série. Tous les matches à domicile, il faut les prendre car on sait que ce sera dur à l’extérieur. »

Enzo GOUDOU-SINHA (meneur de Nancy) : « On a bien commencé le match en mettant des tirs. Derrière, on perd des ballons et eux marquaient de l’autre côté ce qui fait des différentiels de 4 points. On n’a pas su garder la tête froide. On était quand même devant durant la majorité du match. En 2ème mi-temps, on a moins su trouver les positions extérieures. On n’a pas su verrouiller le rebond. Et à la fin, El Mabrouk met 2 gros tirs qui font mal. Tous les matches s’enchaînent donc il n’y a pas de coup d’arrêt. On a l’expérience pour passer au-dessus de cette défaite. »

Prochain match à domicile

NBH – Denain : Achetez vos places

Nantes Basket Hermine