• Nantes-Métropole
  • loire atlantique
  • Pays-de-la-Loire-NB
  • CMJN de base
  • CMJN de base
  • logo-veolia-vectorise-gris
  • kerviande-gris
Actualités

J7 – Nantes prend ses aises à l’extérieur ! (70/76)

Publié le

Les voyages réussissent bien aux Nantais depuis le début de la saison ! Après St-Quentin et Fos-sur-Mer, c’est Antibes qui a fait les frais de la bonne forme de Ludovic Negrobar et ses partenaires. Une victoire 70/76 qui conclue une belle semaine entamée par une qualification en 1/8 de finale de Coupe de France à Tours !

Le match

C’est Romuald Morency qui déclenchait les hostilités de cette 7e journée avec une réplique primée immédiate de Garry Chathuant. Le capitaine azuréen Tim Blue en inscrivant 9 points consécutifs marque son territoire et donne un premier avantage à son équipe (11/3 – 3e). Nantes manque un peu d’adresse et laisse quelques ballons en route mais Rougeau avec un 2/2 aux lancers et Smith à 3 points permettent au NBH de rester au contact des locaux (14/10 – 7e). Morency avec un 3+1 et Zaid Hearst, également derrière l’arc, redonnent de l’air aux « Sharks » à la fin de cette première période (23/12 – 10e). Avec seulement 9 d’évaluation collective pour Nantes contre 32 à Antibes, cet avantage reste logique et ennuyeux pour les hommes de Jean-Baptiste Lecrosnier qui, une nouvelle fois, peinent à trouver la bonne carburation en ce début de match.

C’est une nouvelle fois Morency qui inscrit les deux premiers points de ce second quart-temps, obligeant le coach nantais à prendre son premier temps mort de la rencontre (25/12 – 11e). Réaction immédiate des Ligériens qui infligent un 0/7 à leurs adversaires, notamment avec 5 points consécutifs de Negrobar. Raposo sur lancers-francs (2/2) conteste le retour nantais mais Abdel Sylla l’imite dans cet exercice et Nantes est revenu dans le match (27/21 – 14e). Nikola Antic prend un temps mort mais le duo Sylla/Negrobar offre l’égalisation au NBH (28/28 – 18e). Terry Smith réussit le panier qui donne le premier avantage du match (28/30 – 18e) mais écope de sa troisième faute personnelle. Ce sont les Nantais qui basculent logiquement en tête à la pause après un tir primé de Desseignet dans les dernières secondes. Les joueurs de Lecrosnier ont sorti la machine à défendre en n’encaissant que 10 points dans cette période tout en trouvant la cohésion et de la réussite offensivement (33/35 – 20e) !

Restait à maintenir cette qualité et cette constance pour les vingt minutes à venir… Tim Blue dans la raquette égalise dès la reprise (35/35 – 21e) mais les Nantais sont bien décidés à ne pas lâcher ! Sylla, Rougeau par deux fois, Capt’ain Garry Chathuant et Desseignet aux lancers climatisent l’Azurarena (38/46 – 24e). Peut-être un peu de précipitation en voulant déjà tuer le match et « JB » doit recaler les choses via un temps mort. C’est une course poursuite qui s’engage au tableau d’affichage dont les acteurs principaux sont Morency, Pitard, Raposo et Hearst opposés à Smith, El Mabrouk et Negrobar, très inspiré par l’air de la Côte d’Azur… Les Nantais conservent toutefois un avantage oscillant entre 8 et 4 points mais une balle perdue en fin de période offre deux lancers à Hearts qui ramène son équipe à deux petits points (55/57 – 30e). Intensité, agressivité et égalité parfaite sur cette troisième période (22/22).

Dukik inscrit dès la reprise un primé précieux, suivi des lancers de Smith et d’un autre trois points de Ludo Negrobar. C’est un 0/8 et un avantage de 10 points qui obligent Nikola Antic à vite tenter de trouver une solution pour enrayer l’euphorie nantaise (55/65 – 33e). On se prend alors à espérer que les Ligériens ont maintenant le contrôle de la rencontre mais, malheureusement, c’est le moment que choisit le diablotin de Roko-Leni Ukic pour sortir de sa boîte… En inscrivant 10 points en trois minutes, le Croate ramène presque à lui tout seul les « Sharks » à égalité (68/68 – 36e). La salle reprend à vibrer et on se dirige vers une fin de match au scénario digne de l’illustre Alfred Hitchcock avec toute la tension que cela implique… Deux nouvelles pertes de balles permettent à Pitard de reprendre l’avantage (70/68 – 38e) mais « notre ami René… »  égalise à 1’35 avant que Chathuant à 3’’ de la fin de possession ne réussisse un tir dont il semble seul avoir le secret (70/72 à 1’11 de la fin) ! Malgré deux temps morts pris par le technicien azuréen, c’est à Terry Smith que revient la joie de sceller une superbe victoire nantaise (70/76).

Avec 6 joueurs à plus de 10 d’évaluation, dont une à 20 pour Ludovic Negrobar, c’est bien une victoire collective que sont allés chercher ce soir les joueurs du NBH. Dominateurs au rebond avec 39 prises contre 31, 17 passes décisives, 7 interceptions, les Nantais solidaires ont mérité ce succès important pris chez un des favoris de la division pour 2019/20.

Et puis pour la petite histoire, ce match était pour notre club le 800e de saison régulière et le 900e de l’ère professionnelle du NBH ! Sympathique ce joli cadeau d’anniversaire offert par les joueurs !

Allez Nantes Basket Hermine !

Tcar

La marque

Sylla (8), El Mabrouk (3), Rougeau (10), Negrobar (17), Dukic (3), Smith (18), Chathuant (8), Guillou, Desseignet (9), Gauthier

Les réactions

Jean-Baptiste Lecrosnier : « Ça fait très plaisir et beaucoup de bien de prendre ce match à Antibes ! Mis à part – une nouvelle fois – notre entame de match, nous réalisons une belle prestation face à une belle équipe. Nous avons abusé des tirs à 3 points en début de match, ce qui leur a offert du jeu de transition qui nous mettait en difficulté. Nous avons vite réglé le problème et retrouvé nos consignes de jeu et nos objectifs de match pour perturber cette équipe. Roko Ukic nous fait mal en ramenant à lui seul son équipe, mais nous sommes restés solidaires et avons su faire face à leur retour en continuant à nous battre sur tous les ballons. On va profiter du repas ce soir pour échanger entre nous et espérons pouvoir rentrer samedi matin comme convenu, mais les mauvaises conditions météo sur la région azuréenne pourraient bien nous ennuyer… »

Thibault Desseignet : « Je vais commencer par le négatif, en évoquant une nouvelle fois notre difficulté à rentrer dans notre match. Nous avons abusé des tentatives à trois points, et nous n’étions pas dans l’intensité nécessaire et dans le respect des consignes. On doit vraiment progresser sur cela pour évoluer et gagner en sérénité et en efficacité. Ensuite, nous réalisons une belle performance collective en étant appliqués défensivement, en étant efficaces aux rebonds…Nous voulions faire un truc ici, c’est chose faite et tout le groupe est fier et heureux ! C’est une grosse victoire à l’extérieur, mais il faut confirmer à la maison, c’est important. On va très vite se plonger dans la préparation de Vichy et la réception d’Évreux… Il faut rester humbles et continuer à bosser comme nous le faisons depuis le mois d’août ! La route est encore très longue et semée d’embûches ! »

Prochain match à domicile

NBH – Évreux (29.11) : Achetez vos places

Nantes Basket Hermine