fbpx
  • Nantes-Métropole
  • loire atlantique
  • Pays-de-la-Loire-NB
  • CMJN de base
  • CMJN de base
  • logo-veolia-vectorise-gris
  • kerviande-gris
Actualités

LC – Première défaite nantaise… « C’est la faute à Voltaire » (76/67)

Publié le

Il y aura match à la maison le 5 novembre pour jouer la qualification !

Une première confrontation gagnée sans contestation par Denain dans sa salle fétiche face à une équipe nantaise privée de Nguirane et de son meneur Terry Smith. Les ligériens se sont accrochés et terminent tout près des locaux, en témoignent les évaluations collectives de 82 à 76. Le 1/4 de finale retour devrait faire vibrer La Trocardière !

Le match

Une nouvelle fois, un début de match poussif du Nantes Basket Hermine oblige les joueurs de Jean-Baptiste Lecrosnier à se mettre selon le jargon cycliste en « chasse-patate » (8/0 à la 3e) et (14/2 à la 5e). Déjà des gros efforts à fournir en début de match pour une équipe diminuée et un écart qui ne cesse de se creuser au fil des minutes (21/4 à la 7e) et une évaluation collective de 31 à 0 en faveur des locaux. El Mabrouk prend ses responsabilités à la mène et remet de l’ordre dans le jeu nantais… La paire Rougeau (6 pts) / Sylla (6 pts), seuls marqueurs du NBH lors des dix premières minutes, gardent l’équipe dans le match (21/12 à la 10e) malgré un 5/14 à 2 pts.

Dès la reprise, on sent les nantais plus en rythme avec une adresse qui semble vouloir revenir… Rougeau et Chathuant ont réglé la mire à 3 pts et obligent Rémy Valin à consommer deux temps morts en cinq minutes (21/15 à la 12e) et (26/21 à la 15e). Les ligériens dominent le rebond mais Ndow et Poupet redonnent de l’air à leurs partenaires (30/21 à la 17e) et c’est au tour de Jean-Baptiste Lecrosnier de stopper le match. En sortie de temps-mort, El Mabrouk fait mouche derrière l’arc et Sylla, remis de son pépin physique de vendredi, est une nouvelle fois au rendez-vous dans les airs (32/29 à la 19e). Un 5/5 de Desseignet aux lancers-francs maintient les Nantais à portée de fusil à la pause (38/34).

Youri Morose à 3 pts et De Lattibeaudière rallument la flamme denaisienne (43/36 à la 23e) juste avant que Mourad El Mabrouk ne signe deux primés successifs comme il semble bien les aimer (43/42 à la 25e). On repense alors à l’exploit de St-Quentin mais de nouveau Morose et Poupet à longue distance calment très vite les ardeurs nantaises (49/42 à la 26e). Ludovic Negrobar a beau s’employer, ce sont De Lattibeaudière et Poupet qui se lancent dans un… festival (57/46 à la 29e). Desseignet inscrit deux nouveaux lancers avant le terme de cette troisième période (57/48).

Les partenaires de Garry Chathuant (2/2 aux lancers) et de nouveau El Mabrouk à 3 pts ne lâchent rien et continuent de contester la domination des joueurs de Rémy Valin (64/57 à la 34e). Pris par les fautes, les deux équipes peinent en défense et se rendent coup pour coup mais l’écart se stabilise autour des dix points en faveur des locaux (72/62 à la 38e). À 36’’, El Mabrouk récidive à 3 pts (74/67) mais Poupet, encore lui, verrouille la rencontre (76/67). Les deux temps morts demandés par le coach nantais, sans soute en prévision du match retour, ne permettront pas de diminuer l’écart dans les dernières secondes.

Certes, le NBH concède sa première défaite, mais compte tenu des circonstances liées à deux absences majeures, le groupe a fait mieux que se défendre. Chacun a pris sa part de travail mais les Denaisiens voulaient cette victoire et la méritent. Dans l’optique du match retour pour briguer une place au tour suivant, cet écart de neuf points promet une belle revanche à la Trocardière dans une semaine.

Allez Nantes Basket Hermine !

Tcar

La marque

Sylla (14), El Mabrouk (17), Rougeau (13), Negrobar (10), Chathuant (5), Desseignet (7), Gauthier, Gibey, Guillou (1), Eyango

Les réactions d’après-match

Jean-Baptiste Lecrosnier : « C’est malheureusement une défaite logique, nous commençons trop mal notre match, ce qui leur donne de nombreux paniers faciles. Néanmoins, on réagit plutôt bien, on revient à -1 mais sans réussir à passer devant. Je regrette que nous n’ayons pas réussi à mieux faire circuler le ballon…Je suis également frustré et déçu de notre fin de match… On ne doit pas repasser à – 9 dans la dernière minute ! On commet deux erreurs qui nous empêchent de réduire le score dans l’optique du match retour, puisque n’oublions pas que nous ne sommes qu’à la mi-temps de cette confrontation de Leaders Cup ! À nous de faire mieux que +9 dans une semaine ! »

Mourad El Mabrouk : « Cette défaite doit être pour nous un rappel à l’ordre… Malgré notre belle série de neuf matchs gagnés, rien n’est significatif et nous devons garder la tête sur les épaules pour continuer à évoluer et progresser. Bien-sûr, les absences de Maodo et Terry ont pesé dans la balance mais c’est au groupe de faire plus pour combler. Encore une fois, nous devons faire beaucoup d’efforts pour combler notre mauvaise entame, et lorsqu’on est diminués, cela est encore plus compliqué… Ça ne peut pas marcher à chaque fois et nous devons être plus concentrés pour la suite de la saison. Ce soir, il y a de la frustration, nous avons perdu de la concentration dans les moments-clés. Notre dernière minute nous coûte cher alors que sur les temps morts, nous voulions limiter cet écart dans l’optique du match retour. Nous n’aurons pas droit à l’erreur à la maison devant notre public et tout est jouable pour poursuivre le parcours dans cette compétition. Oui, ce soir, compte tenu des circonstances, j’ai dû prendre le poste de meneur de jeu sur quelques séquences… J’ai déjà occupé ce poste et je suis prêt à rendre service à l’équipe s’il le faut dans ce rôle. Ce soir, je me devais, en l’absence de Terry, de prendre plus d’initiatives sur les tirs… Oui, je me sens très bien à Nantes, mon intégration se passe parfaitement. Je suis avec ma famille et c’est important pour mon équilibre. L’ambiance est bonne, et je dois faire encore plus pour aider l’équipe, je m’y engage ! »

 

Prochain match à domicile

NBH – Denain : Achetez vos places

Nantes Basket Hermine