fbpx
  • Nantes-Métropole
  • loire atlantique
  • Pays-de-la-Loire-NB
  • CMJN de base
  • CMJN de base
  • logo-veolia-vectorise-gris
  • kerviande-gris
Actualités

LC – Nantes qualifié en demi-finale de Leaders Cup ! (84/64)

Publié le

Défaits de 9 longueurs au match aller à Denain, les Nantais ont fait mieux que rattraper leur retard en s’imposant de 20 points (84-64) face aux Nordistes. Une victoire qui leur permet de décrocher leur  qualification en demi-finale de Leaders Cup où ils seront opposés à Vichy-Clermont.

Le match

Porté par l’adresse de Mourad El Mabrouk, le Nantes Basket Hermine entrait bien dans son match avec notamment un 5-0 dès l’entame. Avec un René Rougeau encore très efficace (16 points en 1ère mi-temps) à l’image de vendredi dernier, les Nantais infligeaient un 9-0 à leur adversaire pour prendre 8 points d’avance (14-6). Les Denaisiens s’en remettaient à leur ailier fort Tyran De Lattibeaudiere qui multipliait les points grâce à de nombreux lancers-francs. Sur un panier primé de ce même De Lattibeaudiere, Denain revenait à une petite longueur des Nantais (18-17) au terme du 1er quart-temps.

Les visiteurs parvenaient même à repasser devant en début de 2ème quart-temps (20-22) sur une réussite de Maxence Dadiet. Le NBH profitait cependant des multiples pertes de balle nordistes pour se remettre dans le bon sens et pouvait toujours compter sur un grand René Rougeau pour refaire un écart (35-25). À la pause, les Nantais étaient en position de se qualifier pour les demi-finales de la Leaders Cup avec un avantage de +12 (39-27).

Au retour des vestiaires, la troupe de Jean-Baptiste Lecrosnier poursuivait sur sa lancée et infligeait un nouveau 9-0 à son adversaire pour porter son avance à +19 (48-29). Le shooteur tunisien du NBH, Mourad El Mabrouk, se mettait en évidence en signant un récital à 3 pts (7 sur 8 au total dans l’exercice dont 3 dans le 3ème quart-temps). Les Denaisiens étaient asphyxiés et se retrouvaient relégués à 19 longueurs après 30 minutes de jeu (60-41).

Le dernier quart-temps voyait les Nantais dérouler leur basket et porter leur avantage jusqu’à +26 à plusieurs reprises, notamment sur une réussite longue distance de Thibault Desseignet (75-49). La qualification assurée, le NBH pouvait dérouler tranquillement durant les dernières minutes de la rencontre et s’imposait finalement sur le score de 84 à 64.

La marque

Sylla (12), El Mabrouk (22), Rougeau (23), Negrobar (7), Gibey, Eyango, Chathuant (7), Guillou (4), Desseignet (9), Gauthier

Les réactions en conférence de presse :

Jean-Baptiste LECROSNIER (coach de Nantes) : « On avait joué une première mi-temps lors du match aller. Et à -9 à la mi-temps, c’est encore jouable. C’est ce qu’on s’est dit. On a essayé de les perturber. On s’est mieux passé le ballon, on a mieux travaillé collectivement offensivement. L’enchaînement des matches pour Denain c’est dur aussi. Et donc ce soir peut-être qu’ils étaient un peu plus touchés que nous par cet enchaînement. Après ce triptyque, les 2 équipes ont beaucoup de respect l’une pour l’autre. Denain est vraiment une belle équipe. Ce soir, on les a bien perturbés. Cette cadence est dure pour tout le monde. Et c’est pas maintenant que ça va se calmer. On essaie de compenser le manque d’entraînement par des points vidéos. On cherche à optimiser ce que l’on peut optimiser. Ça a payé et les mecs ont été réactifs, à l’écoute. On a gagné notre qualification mais on y pensera plus tard car dès demain matin, il va falloir se pencher sur le déplacement à Fos qui n’est pas à sa place en championnat. Maintenant on va récupérer avant de s’entraîner jeudi puis de partir à Marseille. Mais on va d’abord se concentrer sur nous. »

Rémy VALIN (coach de Denain) : « Nantes fait un gros match et nous pose des problèmes. On n’a pas répondu présent. Nantes fait le match qu’il faut, il faut les saluer par rapport à leur sous-effectif. Nous, de notre côté, staff et joueurs, personne n’a été bon. On aurait tous pu faire mieux ce soir que ce qu’on a produit. Ils nous ont proposé des alternances de défense mais on n’a pas mis un tir. On a perdu la bataille dans l’intensité. Il y avait une équipe avec de la détermination et bien organisée et de l’autre côté, une équipe mal organisée. Et je vais bien assumer certaines choses. On avait vraiment comme objectif de se qualifier en Leaders Cup donc c’est un premier échec. On va souhaiter à Nantes d’aller le plus loin possible dans cette Leaders Cup. »

Mourad EL MABROUK (arrière de Nantes) : « On parlait de ce match depuis une semaine. On savait pertinemment qu’on devait faire un gros match aujourd’hui surtout après la défaite en championnat. On voulait stopper cette série de défaites et regagner de la confiance. Il ne faut pas prendre ce match en exemple mais il faut passer maintenant au prochain car demain est un autre jour. Vendredi, on aura un match très sérieux à Fos. On enchaîne les matches donc on n’a pas le temps de fêter ces victoires. C’était pas évident dès le début car il nous manquait deux piliers de l’équipe comme Terry et Maodo. Il a fallu que chacun donne 120% de soi et j’espère qu’on va les retrouver assez vite. Ce soir, on a bien joué collectivement. Il y a des jours où tu sens que le panier est plus grand que d’habitude. Il faut en profiter au maximum et j’espère que ça va continuer. Indépendamment de notre adversaire, on se concentre sur notre jeu et c’est ce qui va nous emmener loin. L’essentiel c’est nous, le groupe, et après, le résultat viendra tout seul. »

Prochain match à domicile

NBH – Aix-Maurienne : Achetez vos places

Nantes Basket Hermine