• Nantes-Métropole
  • loire atlantique
  • Pays-de-la-Loire-NB
  • CMJN de base
  • CMJN de base
  • logo-veolia-vectorise-gris
  • kerviande-gris
Actualités

L’Hermine trop juste se cherche encore !

Publié le

56183dcd8a977 Si les Nantais encaissaient un 5-0 de la part de Boulazac pour débuter le match, ils se reprenaient bien vite en infligeant un 13-0 à leur adversaire en proposant un jeu rapide enthousiasmant. Une solide prestation offensive couplée à une grosse défense de la part des joueurs de Franck Collineau, très présents sur les lignes de passe. L’Hermine terminait ainsi le premier quart-temps avec un bonus de 9 points (20-11).

Sur un 2+1 de Storm Warren, l’écart montait jusqu’à +11 (25-14) en faveur des Nantais mais Boulazac commençait enfin à trouver de l’adresse à l’image d’Aurélien Salmon à longue distance. Tout l’inverse des Nantais dont l’adresse était en chute libre lors de ce 2ème quart-temps (avec notamment un laid 5 sur 12 aux lancers-francs à la pause). Le meneur américain Matt Carlino signait 6 points consécutivement et ramenait ainsi le BBD tout proche de son adversaire. Et, face à des Nantais toujours aussi maladroits, Boulazac passait logiquement devant, le dernier panier primé de Dominique Gentil ne faisant que limiter la casse pour les Nantais en fin de ce 2ème quart-temps (33-34).

Les débats s’équilibraient au retour des vestiaires car, si l’Hermine prenait 4 points d’avance sur un dunk de Valentin Bigote en contre-attaque, Boulazac répondait aussitôt avec un 6-0. Sambou Traoré et Henri Kahudi apportaient toute leur combativité pour permettre à leur formation de recoller à 50 partout après 30 minutes de jeu.

56183e8c6c810Grâce une nouvelle fois à Henri Kahudi, l’Hermine reprenait 4 longueurs d’avance au début du dernier quart-temps (59-55). Mais c’est Boulazac qui allait finir plus fort la rencontre sous l’impulsion de son extérieur américain David Jackson notamment (14 pts, 3 rbs et 3 pds au total). Valentin Bigote (19 pts et 8 rbs pour une évaluation finale de 23) aura pourtant signé une belle prestation mais le trio américain n’aura pas assez pesé ce soir dans la balance pour inverser le cours du match (4 pts pour Gyniard, 3 pts pour Warren, 7 pts pour Morgan).

 Dans la dernière minute, Paccelis Morlende avait néanmoins la possibilité de ramener Nantes à 2 points de Boulazac grâce à 3 lancers-francs mais manquait le dernier et David Jackson assurait ensuite la victoire finale de Boulazac (69-72).

 

Les réactions en conférence de presse :

56183faadea1fAntoine MICHON (coach de Boulazac) : « On a su être patient, ne pas paniquer. On commence bien pourtant mais Nantes se remet en confiance sur nos pertes de balle. Ce soir, on était amputé de 3 joueurs (Dubiez, Corre, Dumortier). On a beaucoup de travail à faire pour mettre l’équipe en place. On a une assise défensive déjà correctement en place. On a encore du boulot pour éliminer nos déchets dans le jeu. Frank Hassell n’avait pas d’énergie ce soir mais on voit son potentiel. J’ai construit un groupe autour de joueurs d’expérience même si j’ai aussi rajeuni mon groupe avec Alexis Tanghe et Jérôme Sanchez notamment. Il y a encore de hauts et des bas mais je sais que l’équipe a un vrai potentiel et c’est au mois de mai qu’on tire véritablement les enseignements. »

Franck COLLINEAU (coach de Nantes) : « On fait une entame intéressante avec de l’agressivité défensive et du rythme. Puis on déjoue dans le 2ème quart-temps et, en 2ème mi-temps. C’est une défaite qui me met en colère car l’équipe de Boulazac était amondrie. Il va falloir que certains joueurs prennent leurs responsabilités. J’attends bien entendu beaucoup plus de la part de nos 3 américains. On perd aussi beaucoup trop de ballons et on est dominé au niveau du rebond offensif. On a manqué d’agressivité en fin de match. On aurait dû prendre ce match donc ce n’est vraiment pas satisfaisant. Bien évidemment, il faut continuer à travailler défensivement mais il faut prendre conscience qu’il y aussi des responsabilités à prendre offensivement, notamment ce soir nos 3 joueurs américains… »

Nantes Basket Hermine