fbpx
  • Nantes-Métropole
  • loire atlantique
  • Pays-de-la-Loire-NB
  • CMJN de base
  • logo-veolia-vectorise-gris
  • kerviande-gris
  • kerviande-gris
Actualités

La trêve va faire du bien !

Publié le

Malgré l’apport du duo d’intérieurs McKnight – Austin (20 pts et 22 d’évaluation chacun), le Nantes Basket s’est incliné dans sa salle de Mangin Beaulieu face à Vichy-Clermont sur le score de 73 à 82. Les Nantais paient surtout un très médiocre 2ème quart-temps où les Auvergnats ont pleinement profité de leurs trop nombreuses pertes de balle. Place désormais à la trêve pour les joueurs et le staff avant la reprise du championnat début mars.

Adroits à longue distance (4 sur 6 à 3 pts dans le premier quart-temps), les Nantais démarraient bien la rencontre et prenaient rapidement les devants (14-7). L’écart montait même jusqu’à +10 (27-17) en faveur des hommes de Jean-Baptiste Lecrosnier. Mais Kwamain Mitchell se rappelait au bon souvenir des supporters nantais et permettait à sa formation de réduire l’écart après 10 minutes (27-22).

 

Les Auvergnats poussaient encore dans le 2ème quart-temps alors que le jeu nantais se délitait. Logiquement, Vichy-Clermont passait devant (33-34) sur 2 lancers-francs de Morency. Austin et Edi relançaient temporairement le Nantes Basket (36-32) mais l’accalmie était de courte durée. Les pertes de balle nantaises étaient beaucoup trop nombreuses (15 dans la seule 1ère mi-temps !) et parfaitement exploitées par la JAVCM qui signait un 14-0 pour clore le 2ème quart-temps et reléguer Nantes à 10 longueurs (38-48).

 

Plus appliqués, les Nantais signaient un bien meilleur 3ème quart-temps. Chris McKnight se démultipliait alors que Waverly Austin imposait sa taille dans la raquette. Surtout, les locaux se montraient beaucoup moins dispendieux tout en proposant une défense plus rigoureuse. C’est un 12-0 qu’infligeait ainsi le Nantes Basket au cœur de la 3ème période pour reprendre l’avantage (56-55). Mais Vichy-Clermont finissait mieux et repassait devant avant l’ultime période (58-61).

 

Sur un 2+1 de Carl Ona Embo, le Nantes Basket recollait dès le début du dernier quart-temps mais encaissait aussitôt un 9-0 auvergnat. Grâce à McKnight et Ona Embo, le Nantes Basket revenait à une petite longueur (69-70). Mais Kwamain Mitchell faisait mal à son ancienne formation avec une flèche réussie à 3 points pour casser le rythme de l’équipe locale. Comme au précédent match, les Nantais allaient s’avérer trop courts malgré le soutien de leur public venu nombreux ce soir à Mangin. Vichy-Clermont s’imposait finalement sur le score de 73 à 82.

 

Place maintenant à la trêve pour les Nantais. La troupe de JB Lecrosnier va pouvoir travailler efficacement durant cet intermède afin de préparer au mieux les 2 déplacements consécutifs qui les attendent : à Denain puis à Roanne. Prochain match à domicile : vendredi 9 mars 20h à Mangin Beaulieu avec la réception de Blois.

 

Les réactions en conférence de presse :

 

Jean-Baptiste LECROSNIER (coach de Nantes) :

« Ce soir, il y a un truc qui m’a gêné vraiment : c’est le 2ème quart-temps où on perd la tête. On s’agace sur tout. Je l’explique aussi par le fait que je me passe de Chris qui prend à ce moment là sa 2ème faute. J’assume le fait de ne pas prendre le risque de lui faire sa 3ème faute. Mais on n’a pas réussi à rester sous contrôle et on perd 10 ballons dans ce 2ème quart-temps. Et au final, on tire 10 fois de moins qu’eux alors qu’on termine à 47 % de réussite. On a besoin tous de rester beaucoup plus sous contrôle que ça. C’est quand ça va mal qu’il faut être capable de gérer cela. Il ne faut pas chercher des excuses comme l’absence de Jamar Diggs. J’ai eu la sensation pendant ce match de voir des choses plutôt positives. Et ce soir, on prend en plus 5 points au buzzer. Alors qu’on a des fautes à donner. Sur le 2ème quart-temps, on a perdu pied. On est revenu alors à un niveau de fébrilité. Le chiffre qui tue c’est 10 ballons perdus dans le 2ème quart-temps. Et 23 au total ce qui est terrible. Eux sont montés en pression défensive dans le 2ème quart-temps et on s’est fait sanctionner sur nos pertes de balle. C’est une vraie déception clairement. On n’a pas d’excuse. Maintenant il va vraiment falloir que chacun prenne conscience de ça. Chris, qui est notre leader, a eu des fautes et il faut des relais sur le terrain. Je ne suis surtout pas désabusé ni démotivé. Mais je veux absolument qu’on regarde les choses en face. Mathis est irréprochable ce soir et c’est mon 7ème temps de jeu. Mais n’attendons pas non plus que Mathis fasse 15 d’évaluation tous les week-ends. Il nous apporte de la dureté et de la consistance défensive. On encaisse une série de 6 défaites consécutives mais cela fait partie d’une saison. On va tout faire pour avancer. La trêve va faire du bien à certains organismes, notamment à Chris et à Wave. Il faut qu’on mette à profit cette coupure. On souhaite faire évoluer l’effectif car nous avons certaines lacunes que nous souhaitons combler. Mais aujourd’hui je ne peux rien vous dire de plus que ça car nous avons aucune confirmation pour le moment. »

 

Guillaume VIZADE (coach de Vichy-Clermont) :

« On a fait des matches assez consistants ces derniers temps mais c’est vrai que dans les dernières minutes, on a souvent laissé échapper des points. Pour vaincre cette situation, il faut l’affronter. Et ce soir, quand on s’est retrouvé dans la difficulté, on a essayé de pousser encore plus défensivement. Les rentrées de Grégory Lessort et de Grégory Bengaber sont positives à ce niveau là. Il y avait beaucoup de fatigue ce qui peut aussi expliquer le nombre de pertes de balle. Le dernier quart-temps et les 15 points encaissés c’est un bon signe pour la suite. J’ai aimé le comportement collectif, l’entraide. On a eu un peu plus de dureté que d’habitude, notamment aux rebonds surtout face à cette équipe de Nantes. On a gagné pas mal de ballons grâce à notre agressivité. Le débat à l’intérieur était âpre dans le dernier quart-temps et pas facile à arbitrer. Les arbitres ont laissé s’exprimer les 2 grands Austin et Koné. Mo Koné nous a gagnés 2 ballons consécutifs. Et je suis très content pour Kwamain qui avait à cœur de mobiliser les gars pour faire un coup ici. Et je suis content pour les gars qui ont travaillé pour ça. »

 

Carl ONA EMBO (arrière de Nantes) :

« Je pense qu’il nous manque de la concentration. On fait une bonne entame de match et sur le 2ème quart-temps, on se frustre et l’équipe adverse prend le dessus. Il faut qu’on ait de la lucidité durant toute la rencontre. Il faut réussir à rester serein. C’est ce qu’a fait Vichy-Clermont ce soir. On se bat, on essaie de jouer au basket. Les décisions arbitrales peuvent frustrer mais il faut qu’on passe au-dessus de ça car cela nous coûte des matches. Le manque de lucidité explique ce nombre de pertes de balle et c’est un engrenage. L’adversaire reprend ainsi confiance. La trêve de 3 semaines va faire du bien. Cela va permettre d’installer vraiment ce que JB veut. On va vraiment pouvoir travailler donc ça va être positif. Mentalement aussi. J’essaie de donner ce que je peux apporter à l’équipe. Moi aussi, je manque de lucidité sur un match complet. J’essaie de rester concentré à l’entrainement et en match. Il faut à tout prix qu’on arrive à faire une série de victoires. »

 

 

 

Grégory LESSORT (intérieur de Vichy-Clermont) :

« On a su maîtriser le jeu et ne pas reproduire les erreurs qui nous ont coûtés beaucoup de matches. On a su faire le dos rond et ne pas paniquer. Tout le monde a participé et s’est montré efficace au-delà des stats. On a déjà fait des bons matches mais on n’arrivait pas à les finir. C’est une très bonne chose pour le groupe de gagner de cette manière là. »

Nantes Basket Hermine