• Nantes-Métropole
  • loire atlantique
  • Pays-de-la-Loire-NB
  • CMJN de base
  • CMJN de base
  • logo-veolia-vectorise-gris
  • kerviande-gris
Actualités

Une trêve attendue et méritée par tout le monde !

Publié le

Rapide tour d’horizon après un bon tiers du chemin effectué !

Mission accomplie pour les joueurs de Jean-Baptiste Lecrosnier, et Maxime Chiron qui sont allés chercher avec brio une neuvième victoire à Lille (76/82). Ce deuxième succès de la semaine leur permet de prendre des congés bien mérités confortablement installés à la seconde place du classement de Pro B (9V/4D), en affichant la 1èredéfense de la division (70.5/moyenne). Un parcours sérieux des partenaires de Garry Chathuant, capitaine modèle et exemplaire de cette victoire dans le Nord. Les lillois (13ème– 6V/7D) ont eu beau défendre leur Palais St-Sauveur en accrochant une prolongation, ils n’ont rien pu faire contre le réalisme d’un NBH en pleine confiance depuis le début de saison.

Avec le même bilan (9V/4D), et une très respectable 3ème place, l’UJAP Quimper de Laurent Foirest vient également de réaliser un excellent premier tiers de championnat. Une équipe bien structurée, solide sur tous les postes avec des joueurs confirmés à ce niveau. Duwiquet, Pontens, Dussoulier, Moneke, Jackson, Djimrabaye et Ryan Reid sont les piliers d’une équipe bretonne invaincue (6/6) dans la salle fétiche Michel Gloaguen. L’UJAP n’a laissé aucune chance pour cette 13ème journée à la lanterne rouge, Poitiers Basket 86 (64/91) sans solution devant son public (18ème 1V/12D). La trêve sera-t-elle bénéfique aux pictaviens pour espérer connaître des jours meilleurs en 2020 ?

Juste derrière et placés en embuscade derrière le podium (8V/4D), Denain, Nancy, Souffelweyersheim et St-Chamond ont connu des fortunes diverses avant de partir en vacances et fêter la fin d’année 2019.

Denain Voltaire (4ème) est resté maître à domicile (82/75) en s’imposant devant une équipe d’Evreux (14ème-5V/8D) qui aura chèrement défendu sa peau, s’imposant même dans la dernière période (19/24). Marquis Wright (19 Pts, 8 Rebonds, 6 Passes, 30 d’évaluation pour 33 minutes) aura été le maître à jouer des locaux pour cette 13ème journée, face à Jhornan Zamora et l’incontournable Jerold Brooks qui ont tout mis en œuvre pour retarder la défaite des ébroïciens.

Le SLUC Nancy de Christian Monschau (5ème– 8V/5D), poursuit sa « remontada » en s’imposant par le plus petit des écarts à Fos/Mer (68/69). Des fosséens (16ème– 4V/9D) avec pourtant une évaluation collective à 86 contre 69 aux lorrains, qui ne parviennent pas à se sortir d’une situation peu confortable. Les objectifs azuréens étaient plutôt orientés vers le haut de tableau en avant saison, mais ce premier tiers de saison doit quelque peu perturber les dirigeants locaux. Le tableau de marche nancéen redevient lui cohérent quant aux ambitions initiales. Les quatre succès en cinq matchs du mois de décembre (dont trois à l’extérieur) et les faux-pas simultanés de « Souffel » et St-Chamond loin de leurs bases, ont replacé Ron Lewis et ses partenaires dans la partie haute du classement. La belle machine lorraine a-t-elle trouvé son rythme de croisière ?

Un derby pour mettre un terme au calendrier 2019, c’était la belle affiche proposée aux spectateurs et supporters alsaciens voisins et distants que de quelques kilomètres. La « Forest Arena »  a assisté à une victoire sans appel (98/69) de Gries-Oberhoffen (11ème– 6V/7D) face à l’ancien leader Souffelweyersheim (6ème– 8V/5D). Les locaux ont imposé leur basket et un rythme de jeu élevé que « Souffel » n’a jamais été en mesure de contrer (Evaluation collective 128 à 62). Avec un carton plein à domicile pour le BCGO (6/6), et un BCS à un match du podium les deux clubs alsaciens peuvent passer de belles fêtes de Nouvel An bien au chaud !

St-Chamond est l’une des victimes à domicile de cette journée de Pro B ! Surpris par Aix-Maurienne (76/84), les « couramiauds » (7ème-8V/5D) viennent de concéder quatre places au classement, tout en restant dans le bon wagon pour la course aux Playoffs. Les bonnes prestations de Paul Carter, Grismay Paumier et Max Kouguere n’ont pas été suffisantes pour contrer les savoyards. Une équipe d’Aix-Maurienne (12ème 6V/7D) qui depuis sa première victoire à l’extérieur contre Nantes le 15/11/2019 vient d’enchaîner trois autres précieux succès loin de ses bases ! Nancy et Poitiers avaient déjà payé la note face aux partenaires de Ronald March (23 Pts, 28 d’évaluation) et Ilari Seppala (20 pts, 20 d’évaluation) vendredi dernier.

Dans sa salle,Vichy-Clermont (8ème– 7V/6D) n’a pas résisté à la fin de match héroïque des « Sharks » d’Antibes et au panier primé de Doucouré à une minute de la fin permettant de prendre l’avantage (92/94) et de valider un succès qui confirme la belle remontée au classement (10ème 6V/6D) avec un match en retard à la maison contre Paris. Le croate Roko-Leni Ukic à une nouvelle fois été irrésistible (28 Pts, 5 Rebonds, 10 Passes, 38 d’évaluation) et bien accompagné Zaid Hearst (24 Pts, 66.7% aux Tirs, 4 Rebonds, 25 d’évaluation). Attention, les « Sharks » de NiKola Antic ont sorti les dents… Ils viennent de s’offrir cinq places avec un 4/4 au mois de décembre dont trois succès à l’extérieur ! Les vichyssois Kone (24 Pts, 27 d’évaluation) et Denave (19 Pts, 17 d’évaluation) n’ont pu éviter cette courte défaite et la petite rétrogradation au classement.

Dix ans d’écart entre le jeune et talentueux Francisco Sylvain (22 ans, 24 Pts, 7 Passes, 6 Fautes provoquées, 23 d’évaluation) et l’expérimenté Garry Florimont (32 ans, 15 Pts, 7 Rebonds, 19 d’évaluation), mais ils ont été les chefs de file parisiens face à Rouen (9ème 7V/6D). Avec une quatrième victoire le Paris Basketball (15ème 4V/8D) peine à sortir du bas de tableau, mais poursuit son apprentissage et la montée en puissance de ses jeunes talents. Il faudra compter sur eux en 2020 ! Rouen qui menait pourtant (66/60) à six minutes de la fin, a selon les propos de son coach Alexandre Ménard* « manqué d’un peu d’énergie dans le money-time », évoquant le fait d’avoir joué lundi pendant que Paris ne pouvait se déplacer sur la Côte d’Azur…Les normands avec leur bilan positif après treize journées, ne sont qu’à un match du carré de tête et seront bien à la lutte pour la suite des débats.

Rien n’est évidemment joué après un peu plus d’un tiers de la compétition… La reprise des hostilités début Janvier est toujours un moment très important , et si on ne gagne pas forcément une compétition à cette période, il est possible de s’engluer dans les méandres et profondeurs d’une fin de saison inconfortable.

L’année 2020 promet d’être passionnante sur les parquets de Pro B !

Allez Nantes Basket Hermine ! Meilleurs vœux à toutes et tous !

Tcarr

Nantes Basket Hermine