Assane Ndoye rejoint les rangs nantais pour 2 saisons

Le NBH a le plaisir d’accueillir le poste 3 de 25 ans qui évoluait à Limoges en 2021/2022.


Dominant lors de sa dernière saison Espoirs avec l’Elan Chalon (2016/2017) où il compilait 18.0 points, 5.0 rebonds et 4.0 passes pour 21.0 d’évaluation, Assane Ndoye a fait ses premiers pas dans le monde professionnel sous le maillot de l’ADA Blois (2016-2018) où il a évolué avec le néo-nantais Thomas Hieu-Courtois. Après une saison 2017/2018 très intense marquée par une première place sans pouvoir accéder au plus haut niveau, le natif de Nogent-sur-Marne (Val de Marne) a fait son retour à Chalon-sur-Saône, enchaînant 3 saisons en Betclic ÉLITE.

Arrivé à Limoges l’été dernier mais freiné par une blessure lors des premiers mois, il a réalisé une belle performance pour ses débuts contre Gravelines-Dunkerque avec 19 points à 7/8 aux tirs pour 22 d’évaluation. Gros compétiteur, il s’est installé dans la rotation du coach italien Massimo Cancellieri au sein d’une équipe qui s’est qualifiée pour les playoffs en obtenant la 4e place en saison régulière.

Capable d’évoluer sur plusieurs postes et joueur très agressif dans l’attaque du panier, Assane rejoint le Nantes Basket Hermine jusqu’en juin 2024.

Bienvenue, Assane !

Jean-Marc Dupraz (Coach du NBH) : “L’arrivée d’Assane est une bonne opportunité pour le club car il nous rejoint avec une réelle volonté de continuer à travailler et de développer son jeu. Cela va nous permettre d’avoir une vraie assise de JFL (Joueurs Formés Localement) avec notamment Thomas Hieu-Courtois et Kevin Dinal. Il vient pour densifier l’effectif de par ses qualités techniques mais aussi ses qualités athlétiques. Son discours m’a plu car c’est un joueur qui évoluait l’an passé en Betclic ÉLITE et qui souhaite reprendre des responsabilités avec l’objectif de franchir un cap. Sa capacité à évoluer sur le poste 3 et potentiellement sur le poste 4 va nous offrir différentes options de jeu.”

Assane Ndoye (Joueur du NBH) : “J’ai choisi Nantes car j’ai besoin de stabilité dans ma vie professionnelle et personnelle puisque je vais bientôt être papa. J’avais besoin de reprendre des responsabilités et d’avoir un vrai rôle et cela collait avec le projet que me proposait le NBH. C’est une grande ville avec un club qui souhaite se développer et qui dispose de belles infrastructures. L’expérience de Jean-Marc Dupraz et la possibilité de me développer grâce au travail individuel de Julien Zoa m’ont convaincu. J’ai aussi évolué avec Thomas Hieu-Courtois, je le connais depuis la catégorie Benjamins. C’est un coéquipier et un ami proche. Nous avions réussi à être champions de Pro B avec Blois sans pouvoir monter et nous aurons la même détermination pour faire de belles choses sous le maillot nantais.”

ageagreementarrow_selectarrowdatelinelocalisationnationalitepictoticketpostetailletimeupload