Du sérieux, de l’agressivité et une belle victoire dans le Loir-et-Cher ! (56/68)

Grâce à son collectif, Nantes a su contrôler un match important !


Le match

Une salle du Jeu de Paume bien garnie pour la venue du Nantes Basket Hermine dans le cadre de cette 8e journée de Pro B. Terry Smith, Jonathan Kasibabu, Garry Chathuant, Charles Thomas et Harvey Gauthier ont été désignés par Jean-Baptiste Lecrosnier pour démarrer la rencontre. De son côté, Mickaël Hay avait le plaisir de retrouver Mbaye Ndiaye, de retour de blessure après de nombreuses semaines d’absence. Un “come-back” important sur le secteur intérieur compte tenu de l’absence du maître à jouer, Tyren Johnson, remplacé depuis ce soir par le joueur US Jamar Abrams, déjà vu en France au Portel (Betclic ÉLITE) et à Poitiers la saison dernière en Pro B. Cornely, Rigot, Ekperigin, Vergiat et Abrams débutaient la rencontre pour les locaux.

Une entame de rencontre équilibrée entre deux formations qui se connaissent fort bien (7/7 – 4e) avec, côté nantais, une bonne présence de Jonathan Kasibabu sous le cercle. Peu en réussite offensivement, les locaux subissent la pression défensive des Nantais qui eux retrouvent les sensations aux tirs primés par Kasibabu, Chathuant et Smith (9/15 – 6e). Nantes continue à défendre sérieusement et veut mettre la main sur le match, à l’image de la claquette “dunk” de Sylla… Le capitaine nantais Garry Chathuant clôture cette première période par un primé, offrant par la même occasion un écart significatif au tableau d’affichage (13/24 – 10e). 

Thomas Cornely tente bien de relancer les siens en début du deuxième quart-temps mais Thomas et Sanchez maintiennent la cadence offensive pour le NBH (17/28 – 12e) après un premier temps-mort demandé par Mickaël Hay. La réaction attendue par le coach local semble arriver puisque deux lancers de Cornely, un panier de Paul Rigot et un dunk tonique de Ndiaye ramènent l’ADA à six points des Nantais, obligeant Jean-Baptiste Lecrosnier à prendre lui aussi un temps mort (23/29 – 15e). La plaquette magique et les mots du coach ligérien sont efficaces puisqu’il s’en suivra un 0/10 avec des réussites à longue distance de Thomas à deux reprises et de Terry Smith (23/42 – 19e). Paul Rigot inscrit le dernier panier avant la pause mais ce sont bien les Nantais qui rentrent aux vestiaires avec un moral d’acier suite au travail accompli sur ces vingt premières minutes. Le 7/12 à 3 points réalisé par les partenaires de Garry Chathuant n’est pas étranger à cette situation… 

Mais attention ! Nous sommes à Blois et rien n’est joué face à cette équipe capable de retourner de telles situations. Jean-Fabrice Dossou signe son entrée en jeu dans la raquette et le Jeu de Paume est prêt à vibrer pour une “remontada” de ses protégés ! Abrams trouve enfin la distance derrière l’arc mais derrière, le dunk de Garry Chathuant calme les ardeurs locales (32/48 – 24e). Suit une longue période sans points des deux côtés et l’ADA monte d’un cran défensivement et retrouve de la confiance offensivement. Vergiat avec un 2/2 aux lancers, Tanghe à 3 points, le dunk de l’ancien nantais Ekperigin, le précieux retour aux affaires de Ndiaye et le buzzer à 3 points de Vergiat remettent les locaux en confiance. Les Ligériens ont vu fondre leur avance (44/52 – 30e) sans pour autant être sortis de leur match, mais les dix dernières minutes s’annoncent déterminantes.

Dès la reprise, après trois rebonds offensifs consécutifs, le revenant Ndiaye (13 points et 5 rebonds pour 16 d’évaluation) relance d’une claquette la machine blésoise (46/52 – 31e). Jonathan Kasibabu rassure ses partenaires et Nantes ne tremble pas à l’image du bras de Jérôme Sanchez qui signe un primé redonnant dix points d’avance aux visiteurs (47/57 – 36e). Un temps mort de Mickaël Hay et trois possessions non-productives plus tard et ce sont les Nantais qui sanctionnent à trois points par Thomas (17 points – 41.18% aux tirs dont 3/6 à 3 points – 7 rebonds – 2 passes – 13 d’évaluation) et une jolie planche à 9 mètres de Xavi Forcada (51/63 – 38e). La réplique de Cornely et l’ultime panier de Ndiaye ne changeront rien pour les locaux et c’est Kasibabu (12 points – 80% aux tirs – 11 rebonds – 4 fautes provoquées – 22 d’évaluation – 26 minutes) avec un 2/2 aux lancers qui scelle la logique belle et précieuse victoire nantaise (56/68 – 40e). 

Précieuse ? Oui bien évidemment avec neuf équipes à égalité (4V/3D) après sept journées, il était clair que les battus du jour seraient contraints de voir se constituer un groupe de chasse derrière le leader St-Chamond (7V/1D), dont ils ne feraient, momentanément, pas partie. On le sait, la route est longue et semée d’embûches dans cette division et les vérités d’une journée ne seront pas toujours celles de la suivante. Mais ne boudons pas notre satisfaction ! Voir le NBH s’imposer dans cette salle du Jeu de Paume face à une équipe de Blois dont on connaît les qualités et les ressources fait « bougrement » plaisir ! Un dimanche de repos et il faudra penser à la réception de Nancy (3e – 5V/3D) dimanche 12 décembre à 15h15 à La Trocardière où le public est attendu nombreux pour soutenir cette équipe nantaise.            

Allez Nantes Basket Hermine !

Tcar.

La marque

Blois

Vergiat (12) – Dossou (2) – Tanghe (5) – MagassaNdiaye (13) – Rigot (7) – Ekperigin (4) – Cornely (10) – HergottAbrams (3)

NBH

Smith (8) – Sylla (2) – EyangoSanchez (12) – Forcada (5) – Kasibabu (12) – Chathuant (10) – Thomas (17) – H. GauthierSambe (2)

Les réactions

Jean-Baptiste Lecrosnier : “Ce soir, nous avons fait un match sérieux dans son ensemble, malgré un petit fléchissement dans la 3e période. La première mi-temps est très bonne avec de l’agressivité et de la discipline et nous nous mettons dans le sens de la marche. Après avoir baissé un peu le pied après la pause et oublié quelques consignes, nous réagissons bien dès la dernière période. Nous mettons des gros tirs qui nous font du bien et nous permettent de garder la main sur la fin de match. C’est une belle victoire collective et je dis bravo aux garçons pour la manière dont ils se sont imposés ce soir. Repos demain et dès lundi, on prépare un autre gros challenge avec la réception de Nancy, mais sachons apprécier ce moment et surtout gardons en mémoire les bonnes choses effectuées ce soir pour les reproduire le plus possible.”

Xavi Forcada : “Voilà, nous sommes sur le retour vers Nantes avec nous une belle victoire acquise contre Blois où cela n’est jamais évident. Pour ma part, je n’avais jamais gagné ici ! Nous avions préparé ce match normalement après quelques jours de repos liés à la trêve. Nous savions ce qu’il fallait faire pour bien rentrer dans la rencontre et nous l’avons fait dès l’entame. Nous avons été durs en défense et on a bien bougé le ballon. Ils ont été plus agressifs dans la troisième période et on a un peu subi, mais sans tomber dans la panique. On a réussi à retrouver les objectifs que nous voulions atteindre tous ensemble. On ne regarde pas le classement ce soir, c’est tout simplement une bonne victoire de plus qui nous permet de continuer à avancer vers la partie haute. Dimanche, il faut gagner à domicile contre Nancy pour se rattraper de notre mauvais match face à Tours.”

Prochains matchs

12.12 | NBH / Nancy (15h15)
17.12 | NBH / Antibes (20h)
23.12 | Quimper / NBH (20h30)
27.12 | NBH / Boulazac (20h)
12.01 | Aix-Maurienne (20h)

ageagreementarrow_selectarrowdatelinelocalisationnationalitepictoticketpostetailletimeupload