Nantes a asphyxié Denain sur la troisième période ! (79/74)

Une bonne victoire qui a été difficile à construire…

Le match

Retrouvailles entre le NBH et Denain Voltaire sur le parquet de la Trocardière pour ce match retour qui validera la 15e journée de Pro B. Côté effectif, le croate David Skara – élément majeur du groupe nordiste – n’est toujours pas présent et coup dur pour les Nantais qui doivent se passer de Terry Smith, touché au dos ce matin lors de la séance du shooting matinal. 

Nantes démarre bien la rencontre par Jérôme Sanchez et René Rougeau (5/0 – 1e), mais Missonnier et Ndow à 3 points (déjà…) débloquent le compteur pour les visiteurs (5/5 – 2e). Cette égalisation place les joueurs de Rémy Valin sur orbite et infligent un 2/11 à des Nantais qui doivent avoir recours à un premier temps mort pour tenter de réagir (7/16 – 7e). Xavi Forcada trouve la distance derrière l’arc mais Ndow, en signant un 4/4 à 3 points, fait basculer Voltaire en tête après 10 minutes de jeu (16/28 et 10/37 à l’évaluation collective). Le NBH a eu du mal à entrer dans la partie et notamment en défense, en concédant près de 30 points en 10 minutes. 

Jean-Baptiste Lecrosnier doit trouver les mots pendant le break car la reprise de deuxième période est importante avec cet écart de 12 points déjà existant. Message bien reçu puisqu’Ife Ajayi et René Rougeau sont au scoring (20/28 – 13e) et que la défense est enfin en action ! Denain n’inscrit pas le moindre point durant les 4 premières minutes ! Les deux compères offensifs René Rougeau et Ife Ajayi sont toujours aux affaires (24/30 – 16e) et seuls Mensah et de nouveau Ndow à 3 points (5/7) ont pu inquiéter la muraille nantaise (26/35 – 19e). Les locaux accusent un peu le coup et Cadiau, Missonnier et Gorgemans, avec un primé, en profitent pour retourner aux vestiaires avec 14 points d’avance au tableau d’affichage (28/42). Le NBH fait les efforts défensifs mais ce sont bien les Nordistes qui remportent ce deuxième quart temps (12/14).

Situation embarrassante pour les Nantais qui ont 20 minutes pour reprendre la main sur un match qu’ils ont du mal à maîtriser jusqu’alors… Le citron de la mi-temps fait manifestement un bien fou à Xavi Forcada (5 points en 1’30) et à ses partenaires qui, sous l’impulsion d’un Jérôme Sanchez décisif, passent un 13/4 à des Nordistes à l’arrêt sur le parquet de la Trocardière (41/46 – 25e) ! Ife Ajayi tient la raquette et Thibault Desseignet, en l’absence de Terry Smith, prend ses responsabilités ! Il ramène l’équipe à égalité (46/46 – 27e) et donne 3 points d’avance au NBH en décochant trois missiles victorieux à longue distance (49/46 – 28e). René Rougeau n’est pas en reste et suit le rythme tant en défense qu’offensivement et c’est Thibault Desseignet qui clôture la période par un 2/2 aux lancers après un primé de Brown en guise de point de compression… (57/50) mais surtout un 29/8 sur cette période qui “semble”… avoir assommé les joueurs des Hauts-de-France.

Un match de basket dure 40 minutes et rien n’est jamais joué et validé avant le buzzer final ! René Rougeau et Captain’ Sylla relancent la machine et Thibault Desseignet, en répondant à Edzata, conserve l’écart du début de période (64/57 – 33e). Tout allait pour le mieux jusqu’à ce que Ndow (encore lui 6/14 à 3 points) soit imité par Racine et Edzata (66/66 – 36e) ! Nantes vient de prendre un éclat mais, une nouvelle fois, Sanchez à l’aide d’un “nd one” redonne du peps à ses partenaires (69/66 – 37e) avant que Missonnier ne fasse mouche à son tour derrière l’arc de cercle (69/69 – 37e). Les Nantais mettent un dernier coup de collier en défense, et malgré un cinquième primé pour Denain dans cette période inscrit par Brown, Ife Ajayi et Xavi Forcada, avec la complicité du collectif nantais, verrouillent la victoire qui valide la 5e victoire à domicile en 6 rencontres (79/74) ! 

Voltaire voulait sa revanche et a tenté de tout mettre en œuvre pour arriver à ses fins… Nantes voulait confirmer les bons résultats dans sa salle et ce sont eux qui, ce soir, ont atteint leur objectif ! Certes, en se faisant un peu peur et en ne gagnant qu’un seul quart-temps sur quatre ! Mais quel quart-temps, avec une application et une rigueur défensive implacable et un collectif permettant d’être efficaces et décisifs offensivement. Chacun ce soir à pris sa part de travail pour pallier à l’absence de Terry Smith, et ce bon résultat permet de réintégrer un top 10 plus conforme aux capacités de ce groupe qui en a encore sous le pied et dans la tête ! 

Une semaine “un peu plus calme” à passer dans la Cité des Ducs avant de recevoir les Alsaciens de Gries-Oberhoffen (14e – 10V/13D) qui se sont imposés 77/93 ce soir à Saint-Quentin (5e – 15V/8D).

Allez Nantes Basket Hermine !

Tcar

La marque

Nantes

SmithSylla (4) – Rougeau (23) – Sanchez (11) – Negrobar (2) – GibeyEyangoForcada (12) – GauthierDesseignet (13) – Ajayi (14)

Denain

Missonnier (9) – Brown (9) – Cadiau (7) – Edzata (7) – Mensah (2) – Losser (9) – Ndow (21) – DohouRacine (5) – Gorgemans (5)

Les réactions

Jean-Baptiste Lecrosnier : “Tout d’abord, une chose qui m’a énervé en début de match, c’est que nous avons regardé Missonnier poser deux “lay up”, nous driver, ce qui veut dire que nous n’y étions pas du tout ! Le problème de notre première mi-temps est que notre entame est totalement manquée. On prend 28 points sur les 10 premières minutes, c’est anormal. Je sais que nous jouons beaucoup mais attention, l’effort, il est aussi mental…Tous les 2 ou 3 jours, il faut être capables de repartir de zéro et de se remettre en mode match. Ce soir, en début de partie, nous n’avions pas nos bases d’attitudes collectives et on a tendu le bâton pour se faire battre. Après, notre changement défensif en seconde mi-temps les a considérablement perturbé. Nous avons limité les pertes de ballons et été présents sur les rebonds. Ça nous permet de revenir, de passer devant et de se dire voilà, maintenant on est dans le match ! Dommage qu’à +7 ou +9, nous jouions mal une ou deux situations et on redonne le bâton ! On se fait peur mais on enchaîne un nouveau résultat positif à la maison, c’est important. On va bien regarder, analyser cela, récupérer et soigner les bobos et on remet le couvert vendredi ! Gagner sans Terry ce soir et toujours sans Garry, ce n’est pas rien.”

ageagreementarrow_selectarrowdatelinelocalisationnationalitepictoticketpostetailletimeupload