Le NBH construit sa victoire à Denain et se remet en confiance ! (64/72)

Une solide défense et présence physique ont été les atouts nantais !

Le match

Ce sont les Ligériens qui ouvrent le bal par René Rougeau puis Thibault Desseignet à 3 points (3/5 – 2e). Denain exploite les premiers ballons perdus par les Nantais (7 en 6 minutes) et Gorgemans, Ndow et Brown donnent l’avantage aux locaux (12/9 – 6e). Les deux équipes se neutralisent et on assiste à un chassé-croisé (12/13, 14/13 et 14/15). Sanchez, avec un “and one”, obtient le plus gros écart de ces dix premières minutes (14/18) mais Rigo Edzata sur lancer-franc (1/2) réduit le score en fin de quart temps (15/18 – 10e). Nantes est bien entré dans la partie et Jean-Baptiste Lecrosnier en a profité pour lancer Guillaume Eyango et Harvey Gauthier dans les rotations. Important de pouvoir compter sur les jeunes issus du centre de formation avec ces répétitions de matchs éprouvantes pour les organismes. 

Xavi Forcada et Racine se font la pige à 3 points (15/21 et 18/21 – 12e) et Ife Ajayi se prend au jeu et trouve la distance lui aussi (18/26 – 13e). Défensivement, Denain maintient sa “trappe côté ballon” mais les Nantais s’adaptent plutôt bien et, malgré la réussite d’Anthony Racine, les complices René Rougeau et Terry Smith mettent la défense locale en difficulté (26/35 – 17e). Rémy Valin doit rappeler ses joueurs sur le banc pour remettre les choses en place mais le NBH, par Jérôme Sanchez et Abdel Sylla, reste concentré et maintient une belle intensité défensive (27/39 – 19e). Nantes semble pouvoir rentrer au vestiaire sereinement mais Edzata (5 points en 1’30) et une faute de Terry Smith, sur une tentative de tir à 3 points de Brown à la dernière seconde, permettent à Voltaire de limiter les dégâts à la pause (33/39 – 20e). 

La mi-temps n’a pas cassé le rythme des Ligériens qui, de retour sur le parquet, maintiennent la pression des deux côtés du terrain (36/45 – 23e) et le coach local doit prendre un nouveau temps mort… Changement de défense avec un passage en “homme à homme” qui ne bouleverse pas l’organisation nantaise… Une faute technique est sifflée contre Denain et l’écart est maintenu à dix points en faveur des visiteurs. Mais un passage “on fire” d’Anthony Racine à 3 points réduit sensiblement l’écart (44/51 – 27e). Ce même Racine qui à son tour écopera d’une faute technique, transformée par Smith (46/55 – 28e). Mais Nantes précipite quelque peu les choses offensivement, se voit également infliger une faute technique et Denain revient à six longueurs après trente minutes de jeu (51/57 – 30e). 

Nantes mène au score depuis la 9e minute de jeu et semble avoir les atouts pour mener à bien cette dernière période… Rigo Edzata est décidé à remettre ses partenaires en confiance (53/57 – 32e). Un ballon perdu sur touche, suivi d’une faute offensive, et un léger doute s’empare peut-être des partenaires de Ludo Negrobar qui permet de tenir Denain à distance raisonnable (54/60 – 35e). Un primé d’Edzata et un nouveau ballon perdu sur touche en zone d’attaque permettent à Quentin Losser de revenir à une petite longueur (59/60 – 36e). Ludo Negrobar manque un “dunk” important mais, avec sérénité, il corrige immédiatement avec un tir primé qui va ruiner les espoirs denaisiens (59/64 – 37e) ! Racine quitte le parquet sur une cinquième faute, Rémy Valin prend son dernier temps mort avant d’être sanctionné à son tour d’une faute technique. Un 6/7 aux lancers du NBH (19/23 au total) et voilà un écart de 13 points (59/72 – 39e) qui sera rédhibitoire malgré une faute antisportive et les cinq points inscrits par Missonnier et l’inévitable Rigo Edzata (21 points, 8 rebonds et 20 d’évaluation pour 31’15 de jeu).

Belle victoire nantaise acquise avec de solides attitudes défensives et une présence physique constante sur les duels, ce malgré la fatigue existante. Petite ombre au tableau, malheureusement encore trop de pertes de balles (21) et toujours des rebonds offensifs laissés aux visiteurs (11), ce qui offre une fois encore trop de points faciles à l’adversaire. Avec une évaluation collective de 83 pour 58 à Denain, le succès nantais a été construit sur la durée de la rencontre et est largement méritée. La revanche aura lieu dès mardi soir à la Trocardière et c’est bien d’un autre match qu’il s’agira… L’adversaire sera le même, peut-être avec l’absent de ce jour, l’excellent croate David Skara (cheville en fin de match contre Poitiers) et il y aura vraisemblablement un bel esprit de revanche du côté des hommes de Rémy Valin, contraints de stopper la série en cours !

À mardi !

Allez Nantes Basket Hermine !

Tcar

La marque

Denain

Missonnier (3) – Brown (9) – CadiauEdzata (21) – MensahLosser (4) – SkaraNdow (11) – DohouRacine (14) – Gorgemans (2)

Nantes

Smith (14) – Sylla (4) – Rougeau (9) – Sanchez (12) – Negrobar (11) – EyangoForcada (7) – Gauthier (2) – Desseignet (3) – Ajayi (10)

ageagreementarrow_selectarrowdatelinelocalisationnationalitepictoticketpostetailletimeupload