Les clés du match : NBH / Blois

Les McDonald’s nantais vous présentent les clés du match NBH / Blois !

tenir compte d’organismes sollicités

C’est une réalité pour tous ! Mais ces répétitions de matchs, souvent associés à de longs déplacements, génèrent pour les acteurs de ce championnat des sources de fatigues importantes, pouvant parfois être à l’origine de fréquences de blessures inhabituelles. Les exigences physiques d’un match de Pro B, les temps de trajets cumulés aller/retour, ne laissent que peu de temps aux staffs pour gérer la récupération des effectifs et d’éventuels soins à prodiguer aux uns et aux autres. Un traumatisme dit “bénin” en conditions normales de fonctionnement peut vite s’avérer pénalisant et privatif de match pour un manque de temps à consacrer à la réparation ou guérison du mal. Vendredi soir, le NBH était en Picardie et l’ADA en Savoie à Aix-Maurienne… Un autre point de gestion crucial à la charge des coachs et de l’entourage médical de l’équipe !

blois, une équipe armée jusqu’aux dents

Mickaël Hay dispose d’une équipe très complète composée de joueurs de qualités, qu’il s’agisse des plus aguerris ou des plus jeunes, bénéficiant d’un encadrement très formateur. C’est un groupe étoffé qui double l’ensemble des postes sur le parquet, ce qui offre de multiples possibilités dans l’organisation des rotations et de pallier à tous les aléas existant sur une rencontre de Pro B ! Blessures, joueurs fautés ou tout simplement pour offrir des temps de récupérations plus importants pour maintenir en permanence un état de fraîcheur et de lucidité. Un atout indéniable pour cette équipe ambitieuse, qu’il faudra être capable de contenir tout au long de la partie. 

le combat sous le cercle pourrait être déterminant

On le sait, être dominant dans l’espace aérien est une des armes essentielles pour mettre la main sur un match de basket. Ce mardi, face à l’ADA, il faudra régner dans ce domaine pour se mettre dans les meilleures dispositions pour s’imposer à la maison ! Lors de sa défaite à Aix-Maurienne, Blois a souffert dans ce secteur en ne collectant que 24 rebonds (8 offensifs/16 défensifs) contre 32 pour Aix-Maurienne (10 offensifs/22 défensifs) avec une domination d’Antonio Ballard et de David Ramseyer comptabilisant 9 prises chacun. Le rebond est l’affaire de tous sur le terrain et tout le monde doit faire le travail au bon moment pour être efficace dans ce secteur. À nous d’être dans le contrôle, dans le respect des consignes…nous avons les éléments pour bien faire ! 

ageagreementarrow_selectarrowdatelinelocalisationnationalitepictoticketpostetailletimeupload