Du mieux mais insuffisant face au leader…

Les Nantais ont bien réagi ce soir dans leur salle de Mangin Beaulieu face à Blois, leader de la Pro B, en proposant une solide défense. Mais ils auront manqué d’adresse et trop abusé des tirs à 3 points pour finalement s’incliner sur le score de 58 à 62. Le manque de confiance a coûté cher en fin de rencontre et il faudra aller s’imposer la semaine prochaine au Havre pour mieux respirer au classement.

Après la claque reçue à Roanne, les Nantais voulaient réagir pour leur retour dans la salle Mangin mais devaient toujours faire sans leur intérieur Laurence Ekperigin touché à la cheville. Mission délicate pour la troupe de Jean-Baptiste Lecrosnier face au leader de la Pro B, l’ADA Blois.

Après un hommage rendu à Philippe Daguillon (59 ans), ancien kiné du FC Nantes et habitué de la salle Mangin, décédé ce vendredi des suites d’une longue maladie, la rencontre démarrait bien pour le Nantes Basket Hermine qui prenait 7 points d’avance (9-2) après un peu plus de 3 minutes de jeu. Maladroit, l’ADA Blois se mettait enfin en route pour revenir rapidement à 2 longueurs (11-9). Grâce à l’impact de Waverly Austin dans la raquette, c’est bien Nantes qui virait en tête après 10 minutes de jeu (15-11).

Sur un tir primé de Charly Pontens, les Blésois revenaient à hauteur des Nantais (17-17) dès l’entame de la 2ème période. Le capitaine Chris McKnight relançait alors les siens avec 2 paniers successifs puis les Nantais profitaient de 2 fautes anti-sportives infligées à Blois pour recreuser un écart significatif (28-20). Nantes Basket laissait cependant Blois combler une partie de son retard durant la fin de la 1ère mi-temps (32-29 à la pause), la faute à une réelle maladresse (11 sur 35 aux tirs dont un horrible 1 sur 17 à 3 points dans les 20 premières minutes). Dommage car les Nantais proposaient une défense solide couplée à une bonne gestion du ballon (seulement 3 ballons perdus en 1ère mi-temps).

Les Blésois revenaient des vestiaires avec davantage d’intensité à l’image de Fairell et Johnson passés à travers en 1ère mi-temps. Les Nantais parvenaient cependant à garder l’avantage au tableau d’affichage (41-36) grâce à la paire américain Diggs – McKnight qui apportait son adresse. C’est le moment que choisissait Blois pour placer un sérieux coup d’accélérateur avec un 11-0 qui lui permettait de passer devant (41-47) pour la première fois du match. Austin et Ona Embo ramenaient le Nantes Basket Hermine à 2 longueurs (45-47) avant la dernière période.

Le dernier quart-temps allait s’avérer à nouveau très défensif entre 2 formations particulièrement maladroites sur la rencontre. Sur une réussite à 6m75, Lamine Kante redonnait l’avantage au Nantes Basket Hermine (50-49) mais, dans la foulée, les Blésois signaient un 9-0 pour faire le break à moins de 2 minutes du terme. On pensait alors le match plié en faveur du leader de la Pro B mais les Nantais enchainaient 2 paniers à 3 points successifs, signés Diggs et Austin, pour remettre la pression sur les Blésois. Malheureusement, sur la dernière possession, Chris McKnight ne trouvait pas le chemin vers le cercle et Blois sécurisait sa victoire grâce aux solides épaules de Jonathan Fairell. Score final : 58-62.

Les réactions en conférence de presse :

Jean-Baptiste LECROSNIER (coach de Nantes ) : “On est frustré d’avoir perdu ce match. On a réagi après ce match très difficile à Roanne même si l’ampleur de la défaite à Roanne m’incombe aussi. Sur ce 3ème match en une semaine, l’intensité donnée par les garçons a été intéressante. Mais on fait 5 sur 32 à 3 points ce soir. Surtout, on a pris trop de mauvais shoots et, à partir de ce moment là, ça devient trop compliqué. Par contre, j’ai trouvé ça malgré tout mieux dans l’ensemble. Le ballon a mieux voyagé que précédemment. On a affiché de la combativité, de l’énergie. Mais il va falloir encore faire plus que cela. Ce soir, on ne perd que 10 ballons. Je regrette qu’on n’ait pas eu plus d’agressivité offensive. On va voir en vidéo les qualités que nous avons et sur lesquelles nous devons nous appuyer à l’avenir. Défensivement, cela a été mieux à l’image de Bryan. Il faut aussi qu’on ait la lucidité de ne pas se cacher uniquement derrière la ligne à 3 points. Je veux qu’on continue à prendre des tirs ouverts mais il faut mieux construire ces shoots là. On a des garçons capables de mettre ces tirs. Ils manquent de confiance actuellement mais j’ai confiance en eux. Ce groupe de garçons ne lâche pas. On s’entraîne, on bosse. Et on ne veut pas lâcher. Mais ce n’est pas suffisant. Il va falloir faire mieux, il va falloir faire plus.”

 

Mickaël HAY (coach de Blois) : “Cette première mi-temps a été pénible. Il n’y avait aucune réussite à 3 points pour les 2 équipes donc les 2 équipes ont cadenassé à l’intérieur. On fait notre plus mauvaise 1ère mi-temps de cette année et Nantes en est aussi sûrement responsable. On a eu beaucoup d’abnégation ensuite. On a su trouver des tirs ouverts pour faire la différence. On a su trouver Jonathan à la fin pour trouver des paniers faciles alors qu’eux se sont plus entêtés à 3 points. Mais à la fin, la différence se fait parce qu’une équipe va bien et l’autre est moins bien dans la tête. Dès qu’on est passé devant, on a senti qu’on leur mettait le doute dans la tête. Bravo aux garçons qui sont allés la chercher alors qu’on était pas bien. Ce ne sera pas la plus belle mais c’est fait. La dernière défense a été précieuse avec le rebond de Jonathan. On est en réussite, les planètes sont alignées pour nous en ce moment. J’espère qu’on ne se met pas de pression inutile. Sur les 2 derniers matches, je trouve qu’on est un peu peureux comme si le classement nous inhibait. Cette victoire est importante car ce n’est pas évident de gagner ici. Ce n’était pas beau mais on l’a fait.”

Lamine KANTE (ailier de Nantes) : “On a eu une bonne réaction ce soir. Après, on a quand même perdu. Ce qui nous a coûté ce soir, c’est notre manque de réussite, notamment à 3 points, moi le premier. Dans l’ensemble, on a fait un bon match. On ne lâche rien pendant 40 minutes. Mais c’est à nous de faire plus d’efforts et de donner beaucoup plus. En 1ère mi-temps, on essaie de se rassurer avec les shoots à 3 points. A un moment donné, on aurait pu tuer le match mais on les laisse revenir à cause de quelques détails. On manque de confiance sur la fin car on a beaucoup raté sur toute la rencontre. Ils ont gagné la bataille du rebond ce soir mais notre défense a été bien ce soir. Il faudra s’appuyer dessus sur les prochains matches. Offensivement, cela fait 2 matches où on shoote trop à 3 points. Je suis considéré comme un shooteur donc je dois mettre plus de shoots à 3 points. Mais sinon je suis très bien avec JB. C’est encourageant pour la suite mais il faut aller gagner au Havre.”

Torey THOMAS (meneur de Blois) : “Maintenant que nous sommes premiers, tout le monde va essayer de jouer son meilleur match contre nous. Pour nous, cela a été compliqué ce soir. Ils ont fait un bon match et nous avons mal joué. Nous avons fait les bonnes actions en fin de rencontre pour faire la différence. Personnellement, j’essaie de rester dans mon rythme. Je me sens bien et quand on continue à gagner, tout va bien.”

 

@CréditPhoto: Grégory Leroy 

ageagreementarrow_selectarrowdatelinelocalisationnationalitepictoticketpostetailletimeupload