Premier succès en Leaders Cup pour le NBH face à Tours (88/77)

Le match

Pour son premier match officiel de la saison à domicile et avec (enfin !) le retour de son public à la Trocardière, le Nantes Basket Hermine s’est imposé sur le sore de 88 à 77 face à Tours. Après un premier quart-temps plus que compliqué, les Nantais ont bien redressé la barre par la suite pour empocher leur première victoire en Leaders Cup.

Terry Smith se chargeait d’alimenter la marque en début de rencontre pour permettre à son équipe de bien démarrer (7/5). Mais la machine nantaise s’enrayait alors et souffrait des 2 côtés du terrain : le NBH encaissait ainsi un 16/0 et voyait Tours s’envoler au tableau d’affichage (7/21). Les hommes de Jean-Baptiste Lecrosnier étaient logiquement relégués à 15 unités après 10 premières minutes où leur adresse aura été catastrophique (25% au total et 1 sur 10 à 3 points).

Sous l’impulsion de son banc, le Nantes Basket Hermine retrouvait son basket dans le 2e quart-temps. Abdel Sylla se montrait précieux dans la raquette (8 points dans le 2e quart-temps) et le capitaine Garry Chathuant prouvait qu’il avait toujours du jus. Les Nantais réduisaient ainsi l’écart (21/28) mais les Tourangeaux retrouvaient le chemin du filet avec Doumbia et Sidibé. Cependant, le NBH terminait fort cette première mi-temps avec un 13/3 pour revenir à 2 petites longueurs du promu tourangeau à la pause : 34/36.

Au retour des vestiaires, les Nantais recollaient de suite à 36 partout sur 2 lancers-francs du nouveau pivot nantais Jonathan Kasibabu. Mais le NBH retombait dans ses travers défensifs et subissait alors un 8/0 (36/44). Tyran De Lattibaudiere assurait le show pour Tours en écrasant un dunk énorme au cœur de la raquette nantaise. Nantes retrouvait de l’adresse notamment à longue distance avec le trio Smith – Sambe – Chathuant et repassait même devant sur 2 lancers-francs d’Abdel Sylla (55/54). Un dernier panier primé signé Chathuant permettait à Nantes de virer en tête (58/56) avant l’ultime période.

Cette fois-ci, pas de relâchement pour le NBH dans les 10 dernières minutes. La troupe de Jean-Baptiste Lecrosnier parvient à conserver son avantage et réussit même à le faire fructifier (80/71) grâce notamment à l’adresse à 3 points de Lamine Sambe (5 sur 7 au total dans l’exercice pour le nouveau shooteur nantais). Charles Thomas se met lui aussi en évidence en signant 6 points consécutifs pour assurer la victoire nantaise (86/73). Nantes s’imposait ainsi pour son premier match officiel à la Trocardière sur le score de 88 à 77.

Les Nantais auront maintenant une semaine pour répéter leurs gammes et encore mieux intégrer Charles Thomas et Jonathan Kasibabu avant de recevoir Blois samedi prochain à la Trocardière.

La marque

Nantes

Smith (22) – Sylla (10) – Sanchez (10) – Eyango – Forcada – Kasibabu (5) – Chathuant (12) – Thomas (10) – H. Gauthier (2) – Sambe (17) – DesseignetE. Gauthier

Tours

Tchicamboud (8) Doumbia (12) – Affo Mama (12) – Batemon (15) – De Lattibaudière (2) – Ndiaye – Moujib (2) – Temgoua (7) – Ateba (7) – Sidibé (12) – Pourchot

Les réactions

Jean-Baptiste LECROSNIER (coach de Nantes) : “Je ne m’explique pas ce premier quart-temps. On enchaîne 5 pertes de balle en peu de temps, ce qui leur offre des paniers en transition et donc du rythme. On leur a permis de bien s’installer dans ce match là et on est coupables d’un relâchement plus mental qu’autre chose. On s’est trop reposé sur le tir à 3 points pour commencer. Je nous ai trouvés impatients et ça a participé à ce 1er quart-temps qui a été très mauvais. La réaction est intéressante mais on ne doit pas se mettre dans cette situation là. On avait des réglages défensifs à faire pour les perturber, ce qu’on a mieux fait dès le 2e quart-temps. Mais tout ça c’est trop long ! La première chose, ça a été de revenir dans ce match là. Il faut mettre en place des choses offensivement pour varier le jeu. On sait qu’on a du talent mais on ne veut pas être unidimensionnel dans le jeu. On a besoin de s’entraîner. On vient de faire 3 matchs en 5 jours et on s’est entraîné 1h30 jeudi… On s’est surtout occupés de nous et on n’a pas trop regardé Tours. On a besoin de répéter beaucoup de choses des 2 côtés du parquet. On a besoin d’apprendre à jouer avec Charles et Jonathan car le secteur intérieur a été entièrement refait. On a une semaine complète pour bosser car on joue samedi. On va essayer d’ajouter des choses car on doit être efficaces maintenant mais aussi plus tard. Il faut se créer notre propre identité. Il faut qu’on soit très clairs dans nos intentions. Garry Chathuant est capitaine de cette équipe là qui est un vrai leader par l’exemple. Et il a besoin de leaders qui soient plus vocaux et cela revient notamment à Lamine Sambe.”

Nicolas SERDOS (assistant-coach de Tours) : “On voulait démarrer fort avec de l’envie et des intentions de course. On voulait mettre un impact physique mais on n’a pas réussi à le tenir dans la longueur. On manque clairement de lucidité dans le 4e quart-temps. Dès qu’ils nous ont mis sur demi-terrain, on a été plus en difficultés. Ils nous ont pressé haut et on a enchaîné sur du jeu rapide qui leur a offert des paniers rapides. Il y a de l’envie et plus de continuité dans ce que l’on fait. On a un groupe qui a été remanié et qui doit se trouver des automatismes. C’est une période spéciale puisque le coach Pierre Tavano n’est pas là. On enchaîne dès mardi avec Blois.”

Lamine SAMBE (arrière de Nantes) : “C’était la première à domicile et on était plus en train de regarder que d’agir dans le premier quart-temps. Ensuite, tout vient de l’intensité défensive. Notre équipe a besoin de cette agressivité défensive pour retrouver du rythme de l’attaque. On commence mal le 3e quart-temps mais on s’est vite remis la tête à l’endroit. Il faut avoir cette capacité à être bons dans l’intensité de la première à la dernière minute. Ces matchs nous permettent d’engranger de la confiance pour le reste de la saison. On a l’impression d’être en format play-offs dès le début de la saison car le point-average compte pour la qualification. Dans cette équipe, il y a des leaders qui sont vocaux et d’autres leaders qui sont plus dans la performance. On est en train de se créer une identité. Il faut d’abord créer une grosse équipe en termes de liens. Ce qu’on veut, c’est surtout de l’intensité défensive et on sait qu’il y a beaucoup de talents dans cette équipe pour assurer offensivement. JB m’a appelé très tôt dans l’inter-saison et le feeling est tout de suite passé.”

Ahmed DOUMBIA (ailier de Tours) : “Les consignes données allaient plutôt dans le style de jeu qu’on cherche à retrouver. On avait tous à cœur de jouer les yeux dans les yeux avec une équipe de Pro B. Je suis plutôt optimiste pour la suite, je trouve qu’on a passé un cap. On s’est prouvé qu’on était monté en intensité. Il faut qu’on prenne conscience des forces mais aussi des faiblesses de notre groupe. On veut prouver qu’on peut exister en Pro B, c’est l’ambition du club. Il fallait qu’on lâche les chevaux. On se retrouve beaucoup plus sur de la course et on a un profil qui tend plus vers un jeu comme ça. Il faut être lucides jusqu’à la fin. L’envie était toujours là mais on n’a pas forcément trouvé les bonnes solutions et ça peut s’expliquer par le manque de lucidité. On va utiliser ces matches là pour continuer à se préparer. On joue contre une grosse équipe de Nantes qui a d’autres ambitions que Tours. On a été moins concentrés sur les consignes et ils nous ont fait mal sur le repli défensif.”

Les prochains matchs

02.10 | NBH / Blois (20h)
08.10 | Tours / NBH (20h30)
16.10 | NBH / Denain (20h)
20.10 | NBH / Limoges (date à confirmer)
23.10 | St-Vallier / NBH (20h)

ageagreementarrow_selectarrowdatelinelocalisationnationalitepictoticketpostetailletimeupload