LC 2022/23 NBH/Quimper

Première victoire en Leaders Cup pour le NBH (82/73)

Après une première mi-temps compliquée, le Nantes Basket Hermine a mis davantage d’intensité pour s’imposer sur le score de 82 à 73 face aux Béliers de Quimper dans le cadre de la première journée de Leaders Cup. Une belle réaction après la défaite concédée à domicile face à La Rochelle en Coupe de France et avant de retrouver ces mêmes Rochelais dans une semaine pour leur 2ème rencontre de Leaders Cup.

C’est le pivot croate de Quimper, Ivan Vranes, qui lançait les débats à l’occasion de cette première rencontre de Leaders Cup. Mais c’est bien Nantes qui allait ensuite prendre les devants (10-6) grâce à l’efficacité de ses intérieurs Ryan Rhoomes et Arthur Bouba qui parvenaient à conclure près du cercle. Les Nantais connaissaient ensuite une grosse baisse de régime se heurtant à la défense finistérienne et concédant trop de pertes de balle. Les Béliers de Quimper infligeaient alors un 12-2 à leur hôte et comptaient logiquement 4 points d’avance au bout des 10 premières minutes de jeu (14-18).

La troupe de Laurent Foirest poursuivait sur sa lancée en début de 2ème quart-temps et prenait 8 points d’avance (20-28) sur un 2+1 signé Théo Léon. C’était le moment choisi par Terry Smith pour réveiller sa formation : le scoreur américain du NBH signait 7 points consécutifs pour rapprocher les siens à -1 (27-28). Puis, sur une réussite primée, le meneur nantais Jacori Payne égalisait à 30 partout. Les Bretons réagissaient aussitôt avec un 8-0 pour refaire l’écart que les Nantais ne comblaient que partiellement à la fin de la première mi-temps (33-38).

Les Nantais revenaient du vestiaire avec de bien meilleures intentions. En haussant le curseur en défense, ils retrouvaient du rythme et recollaient rapidement aux Quimpérois sur une réussite à 3 pts de Thomas Hieu-Courtois (42-43) qui était imité dans la foulée par Arthur Bouba pour redonner l’avantage à Nantes (45-43). Les Nantais continuaient à se montrer agressifs et leur avantage gonflait ainsi petit à petit à la faveur d’une adresse retrouvée pour atteindre +18 au terme du 3ème quart-temps (65-47).

L’entame de la dernière période était catastrophique pour les Nantais qui encaissaient un 10-0 (65-57) poussant Jean-Marc Dupraz à prendre un temps-mort. Le NBH se remettait alors la tête à l’endroit et retrouvait ses esprits. Ryan Rhoomes impactait à nouveau la raquette finistérienne alors que Arthur Bouba faisait valoir ses qualités athlétiques en montant au dunk aisément (78-64). Les Nantais géraient sereinement leur avance et filaient ainsi vers la victoire obtenue finalement sur le score de 82 à 73.

Après la défaite subie mardi à domicile en Coupe de France face à La Rochelle, les Nantais ont bien réagi devant leur public pour bien débuter cette Leaders Cup 2022 grâce à une 2ème mi-temps bien maîtrisée. Les Nantais se déplaceront à La Rochelle vendredi prochain pour essayer de glaner une seconde victoire consécutive. Prochain match domicile à la Trocardière, le mardi 11 octobre avec la réception du Stade Rochelais.

Jean-Marc DUPRAZ (coach de Nantes) : “Les 5 premières minutes étaient correctes. En 2ème quart-temps, défensivement, c’était moyen. On a été plus agressifs et conquérants en seconde mi-temps alors qu’on était plus apathique en première mi-temps. C’est bien d’avoir eu une réaction. On a trouvé du rythme car on a mieux défendu. On a plus tenu les duels, on a vraiment inversé tous les secteurs d’agressivité dans la seconde mi-temps. C’était le premier match à domicile donc y a toujours une partie de stress. On peut être en-dessous en attaque, en revanche en défense il ne faut pas forcément avoir confiance si ce n’est avoir confiance en l’autre. Il faudra arriver à se libérer beaucoup mieux. Même en étant pas libérés, il faudra trouver un chemin pour avancer. L’équipe avance si on voit ce soir la 2ème mi-temps. On entrevoit du potentiel dans l’équipe mais on est freiné par les blessures. On joue sans Garry, Harvey, Assane et avec Kevin à 40%. Peu importe, on doit quand même avancer dans ces conditions là. On est toujours en phase de préparation et ces matches servent à mettre en place le collectif. Et Arthur Bouba a su élever son niveau de jeu compte tenu des blessures et c’est bien pour la suite si les joueurs relais sont en confiance. Il faut qu’on continue à mettre les choses en place.”

Laurent FOIREST (coach de Quimper) : “Le 3ème quart-temps nous fait mal. Il y a pas mal de choses à travailler pendant 3 semaines. Mes deux postes 2 étaient blessés donc il manquait un peu de rotations. On jouait à 7 joueurs plus 2 jeunes. On a une extinction de lumière dans le 3ème quart-temps sans doute due à la fatigue et à l’euphorie des Nantais. J’ai des fautes rapides sur les extérieurs, c’est aussi pour ça que les jeunes ont joué. C’est le premier match officiel, ce n’est pas le plus important mais ça montre le travail qu’il reste à faire. En 1ère mi-temps, on est pas trop mal.”

Terry SMITH (arrière de Nantes) : “Je pense que nous avons commencé à jouer notre jeu en 2ème mi-temps. Parfois, je trouve qu’on réfléchit trop. Nous nous sommes relâchés. Après une défaite comme celle de mardi, on a un peu plus de pression surtout à domicile devant notre public. Nous devons nous détendre pour mieux jouer. Quimper a fait un bon boulot en défense. Nous avons joué trop nerveusement par moment, nous avions besoin de nous calmer. Je joue chaque match pour gagner que ce soit Leaders Cup, Pro B. Je ne parle pas d’objectif, je veux juste gagner match après match.”

CB.

Photo : Sébastien Dieu Devienne

ageagreementarrow_selectarrowdatelinelocalisationnationalitepictoticketpostetailletimeupload